Budget 2017-2018: les points saillants

Avec le soutien de

Il était attendu au tournant. Le Premier ministre et ministre des Finances a, pendant deux heures, présenté un exercice budgétaire qu’on pourrait qualifier de «social». Retrouvez les points forts du Budget…

 

Xavier-Luc Duval: «Un budget décevant !»

Le leader de l’opposition s’est adressé à la presse à la suite de la présentation du budget de Pravind Jugnauth, jeudi 8 juin. Xavier-Luc Duval a qualifié cet exercice de «mensonger». Il a invité le Premier ministre à venir dire toute la vérité, notamment sur la dette publique.

Agriculture: le gouvernement fait les yeux doux aux petits planteurs

Ils peuvent s’estimer heureux. Le Premier ministre a annoncé de nouvelles mesures qui seront prises pour faciliter le quotidien des petits planteurs lors de la présentation de son budget, jeudi 8 juin. Le Grand argentier a également indiqué que le gouvernement travaille sur un plan stratégique pour encourager l’utilisation de la biomasse à Maurice. 

Lire la suite : Agriculture: le gouvernement fait les yeux doux aux petits planteurs

 

[Document] Budget 2017-2018 : réaction de la CTSP

«Sa bidze la enn bidze ultra liberal ki napa finn reponn a problem  justice social dan nou pei.» La Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) a réagi au budget présenté par Pravind Jugnauth, ce jeudi 8 juin. 

Lire la suite :  [Document] Budget 2017-2018 : réaction de la CTSP

 

Education: recrutement de 250 nouveaux enseignants du secondaire

Une vague de nouvelles mesures est attendue dans le secteur de l’éducation. Pravind Jugnauth a annoncé plusieurs éléments qui viendront booster ce secteur. C’était lors de la présentation de son budget, jeudi 8 juin. Outre le Nine-Year Schooling qui sera opérationnel cette année, le Premier ministre prévoit des changements pour les petits et les grands. 

Lire la suite : Education: recrutement de 250 nouveaux enseignants du secondaire

 

Jean-Claude Barbier, du Mouvement patriotique : «Aucun plan pour les générations à venir»

«C’est clair que le long terme n’a pas été adressé. Il n’y a aucun plan pour les générations à venir. Nous nous retrouvons dans un endettement qui dépasse ce que le Fonds monétaire international autorise. C’est un aveu que la dette publique est beaucoup plus conséquente. L’année dernière, on avait compris qu’on était sous le seuil de 60 % du GDP et là, Pravind Jugnauth nous dit qu’il va réduire à 63 %. Cela veut dire entre temps, durant la dernière année écoulée, nous avons une dette qui frôle les 67 %. C’est un aveu qui est inquiétant pour l’avenir des Mauriciens.» 

 

Business Mauritius: «La solidarité fait la force des Mauriciens», dit Arnaud Dalais

Le secteur privé a, lui aussi, commenté la présentation du Budget 2017-2018 de Pravind Jugnauth, jeudi 8 juin. Les membres de Business Mauritius accueillent favorablement les mesures annoncées par le Premier ministre et ministre des Finances. Selon eux, leurs appels ont été entendus.

Pradeep Roopun, ministre des Arts et de la culture : «Un Budget responsable et courageux»

«C’est un Budget responsable et courageux. Les mesures sont réalisables, sensibles à l’attente de toutes les couches sociales en vue de moderniser le pays. De plus, ce Budget reconnaît enfin l’existence des artistes locaux, avec des mesures pour l’art et la culture. Je suis très satisfait. Le gouvernement est à l’écoute des artistes.»

 

Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie et de la sécurité alimentaire : «Un vrai boost au secteur agricole»

«C’est un Budget sans précédent qui donne une dimension humaine. Une grosse initiative pour réduire l’écart entre les riches et les pauvres avec le soutien financier offert aux salariés touchant moins de Rs 10 000. Les mesures annoncées pour l’agriculture aussi donnent un vrai boost au secteur. Ce secteur n’a jamais eu autant de considération auparavant.»

 

 

[Vidéo] Paul Berenger: «Ce n’est pas ce genre de budget qui relancera l’économie»

«Nous ne serons pas aussi généreux dans nos commentaires comme ce fut le cas l’année dernière», a déclaré Paul Bérenger. Il réagissait au budget présenté par le ministre des Finances et Premier ministre, ce jeudi 8 juin.

Lire la suite : [Vidéo] Paul Berenger: «Ce n’est pas ce genre de budget qui relancera l’économie» 

Shakeel Mohamed: «Un budget sans vision»

«C’est un budget vide.» C’est ainsi que Shakeel Mohamed a qualifié le budget présenté par Pravind Jugnauth, jeudi 8 juin. «Je suis déçu», a déclaré le chef de file rouge. Ce dernier n’a pas manqué d’égratigner le gouvernement. «Les élections ne tarderont pas à avoir.»

Xavier-Luc Duval: «Sé enn budget menti menti»

«Pravind Jugnauth m’a déçu…» Sa réaction ne s’est pas fait attendre. Et le leader de l’opposition n’a pas été tendre envers le Premier ministre suite à la présentation du Budget 2017-2018, jeudi 8 juin. Selon Xavier-Luc Duval, Pravind Jugnauth n’a pas dit toute la vérité à la population. 

Lire la suite : Xavier-Luc Duval: «Sé enn budget menti menti»

Pauvreté : une taxe payante !

La principale mesure au sujet de la pauvreté, voire la principale mesure de ce Budget et le «Negative Income Tax». Soit une mesure où l’impôt est versé au salarié. 

Lire la suite : Pauvreté : une taxe payante !

Consommation : alcool en hausse, farine en baisse

Comme on s’y attendait, l’alcool et les cigarettes seront plus chers. Et c’est effectif à partir de ce vendredi 9 juin. Par contre, les prix de ma farine et de gaz ménager, donc, le pain, baisseront.

Lire la suite : Consommation : alcool en hausse, farine en baisse

Alan Ganoo : «Un discours sans âme et sans vision»

Roshi Bhadain: «No credibility budget»

Pravind Jugnauth: «Rs 135 M seront investies dans des usines mobiles pour le traitement d’eau»

«L’une des priorités du gouvernement demeure le secteur eau.»

Déclaration du Premier ministre et ministre des Finances qui a présenté le Budget 2017-2018, jeudi 8 juin. Pravind Jugnauth a annoncé une série de mesures qui seront prises pour améliorer ce secteur. Il a également promis une meilleure fourniture d’eau dans toutes les régions de l’île d’ici 2019

Lire la suite : Pravind Jugnauth: «Rs 135 M seront investies dans des usines mobiles pour le traitement d’eau»

Impôt: nouveau barème d’exemption

Au niveau des impôts, le ministre introduit une taxe de solidarité pour les plus riches, et monte le barème des déductions pour l'Income tax, notamment.

Lire la suite : Impôt : nouveau barème d’exemption

Budget 2017-2018: les réactions des députés de la majorité

Retrouvez les réactions des députés de la majorité sur le Budget 2017/2018: 

Budget 2017-2018: les réactions des députés de la majorité

Budget 2017-2018: l’intégralité du discours de Pravind Jugnauth

Le Premier ministre et ministre des Finances a conclu l’exercice budgétaire. Voici l’intégralité des mesures annoncées par Pravind Jugnauth dans le Budget 2017-2018.

Fin du discours du ministre des Finances

Indépendance

- Rs 75 millions seront allouées pour les préparatifs

- Pravind Jugnauth : «Je souhaiterai remercier toutes les parties prenantes qui ont contribué à cet exercice budgétaire. Ce Budget a pris en considération tous les secteurs et ensemble nous atteindrons nos objectifs»

 

Chagos

- Les fonds alloués pour les Chagos seront augmentés à Rs 9 millions

- Travaux de rénovation prévus dans les centres communautaires de l’île

 

Agaléga

- Construction d’une nouvelle piste d’atterrissage et d’une jetée

- Connexion internet de 10 MB/seconde bientôt disponible à Agaléga

 

Rodrigues

- Rs 4,4 milliards seront allouées à Rodrigues – pour l’extension du Bus Modernisation Scheme, installation de Solar PV Panels à Grenade.

- Rs 10 millions seront accordées pour le EIA Report pour la construction d’un nouveau quai et des facilités portuaires

 

Drogue

- Rs 100 millions seront allouées à la MRA pour l’achat d’équipements sophistiqués dont des scanners, des interceptor boats, des caméras, des chiens renifleurs. Ce, en collaboration avec les Nations unies.

- Mise sur pied d’un Drug Control Master Plan

- Plus de véhicules aux membres de l’Anti-Drug and Smuggling Unit et recruter davantage de personnel

- Acquisition de deux body scanners pour la prison de Melrose

- Amendement du Gambling Authority Act contre le cash betting d’un certain montant

 

Macro-économie

- Mesures pour améliorer la transparence : tous les revenus et les dépenses du Build Mauritius Fund seront consolidés dans le budget national. 

- Amendement du Public Debt Act.

- Réduction de la dette publique pour la faire passer en-dessous des 60 % du produit intérieur brut.

 

 

Pauvreté

- Réduire le fossé existant entre les riches et les pauvres d’ici 10 ans

- Introduction de la Negative Income Tax – ceux qui touchent moins de Rs 10 000 par mois auront Rs 1 000 par mois pour eux comme «support» sur une base de six mois. 150 000 employés sont concernés et les employeurs et employés devront contribuer au National Pension Fund

- Un nouveau seuil d’exemption des impôts sera calculé

 

Personnes âgées

- Mise sur pied de deux maisons d’accueil pour les vieilles personnes et leur accorder de meilleures facilités

Secteur public

- Le Registar General s’est associé avec la Mauritius Revenue Authority pour améliorer la collecte d’arrérages.

- Les corps parapublics qui ont fait des pertes ont soumis des plans.

- L’Independent Broadcasting Authority et l’Information and Communication Technologies Authority fusionneront. 

- Les ministères ont été empowered pour recruter directement pour certains projets.

 

Classes moyennes

- Prêt aux particuliers : proposition pour que les banques ne se limitent pas à financer que 90 % d’un emprunt seulement. Les banques n’ont pas encore accepté de supprimer cette limite, mais ont accepté de considérer la proposition.

Sale by Levy

- Les taxes enlevées sur les serviettes hygiéniques

- La mise à prix sur les propriétés mises en vente devra être au moins de 50 % de leur valeur.

 

Consommation

- Réduction des prix sur les produits à base de farine de 17 % à partir du vendredi 9 juin.

- Baisse de 10 sous sur le pain maison.

Logement

- Création d’un trust pour les familles à bas revenus.  

- Rs 6,8 milliards allouées au secteur logement : Rs 1,8 milliard pour la construction de maisons sociales, plus Rs 5 milliards.

Incluant : 
- Investissement dans les NHDC de Baie-du-Tombeau, Dagotière et Cap-Malheureux.

- Relogement des squatters à La Ferme

- Relogement des habitants de Camp-Ithier et Quatre-Sœurs affectés par les glissements de terrain.

Judiciaire

- Rs 15 millions seront allouées pour promouvoir un «modern computerized system» au sein des cours

- Les amendes pourront être réglées en ligne et dans les différentes cours et non uniquement celles où le délit a été commis

 

Infrastructures

- Environ Rs 1 milliard seront accordées pour le National Development Unit dont des projets pour la construction de drains à Pointe-aux-Sables, Alma, Trois-Boutiques

- Mise à niveau des ponts à Congomah, Olivia, avenue Berthaud, à Quatre-Bornes, entre autres

- Une subvention de Rs 500 millions sera accordée aux conseils municipaux afin de venir à bout des problèmes mineurs rencontrés dans leurs endroits

- Construction de drains, terrains de jeux pour les enfants, éclairage des rues et des parcs récréatifs au niveau national

- Subvention de Rs 3,3 milliards pour divers projets tels que la construction de nouveaux centres de trafic à Piton, Ebène et Pointe-aux-Sables

- Construction de ponts à Richelieu et Cité La Cure

- Rehausser les Community Health Centres et développer les Health Care Centres de Coromandel et les complexes de Plaine-Verte, Rivière-du-Rempart, Port-Louis et Triolet

- Construction d’une piscine municipale à Curepipe et d’un parc de loisirs à Quartier-Militaire

- Rénover les postes de police et fournir plus de véhicules aux pompiers

- Construction de deux High Volume Water Pumps en cas d’inondations et d’incendies

- Mise sur pied  d’incinérateurs à Highlands, Allée-Brillant et Quatre-Bornes

 

Education

- Le Nine-Year Schooling est opérationnel cette année. 

- Rs 590 millions pour la construction et l’extension des écoles primaires et secondaires gouvernementales. 

- Préscolaire : provision pour équiper les maternelles d’outils et matériaux de meilleure qualité. Infrastructures améliorées dans quatre établissements pour les enfants à besoins spéciaux. 

- Enfants à besoins spéciaux : la subvention aux ONG sera augmentée à Rs 110 millions. 

- Secondaire : 250 éducateurs seront recrutés, dont 75 pour de nouveaux sujets.

- Création d’un bassin d'apprentissage pour que davantage d’élèves apprennent à nager.

- Augmentation de l’allocation annuelle pour les lauréats.

Sécurité (law & order)

- Recrutement de 583 policiers 

- Budget de Rs 8,4 milliards pour la police, avec de nouveaux équipements de sécurité.

- Les patrouilles de police seront renforcées dans toutes les régions et dans les zones à risque.  

- Davantage de support technologique pour combattre le crime et la délinquance juvénile. 

- Projet de développement intégré pour la National Coast Guard. Rs 2,9 milliards pour des quartiers généraux à Fort William et des équipements de réparation pour les navires. 

- Rs 440 millions pour l’installation de caméras dans les espaces publics.

- Renforcement de la brigade des mineurs.

 

Sports et loisirs

- Rs 25 millions seront allouées au National Sports Policy dont Rs 20 millions seront réservées aux jeunes en cas de maladie. 

- Encourager davantage les jeunes à se lancer dans le sport en leur proposant plus de programmes sportifs en consultation avec les secteurs public et privé.

- Améliorer les infrastructures liées au sport

- Rs 18 millions pour la préparation des athlètes

- Mise sur pied d’une salle pour les athlètes retraités

 

Cigarettes et alcool

- Hausse de 5 % sur les bières et augmentation de 10 % sur la cigarette

Les bières augmenteront de 5 %.

 

Santé

- Augmentation du personnel dans les hôpitaux : au total 624 employés en plus.

- Rs 11,6 milliards au total allouées au ministère de la Santé.

- Les nouveaux «community health centres» seront améliorés à Rivière-Noire et St-François.

- Une unité de neurochirurgie sera mise sur pied à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo. 

- Cinq nouvelles ambulances pour le SAMU.

- Hausse de 20 % dans l’achat de médicaments et équipements.

Eau

- Améliorer la distribution d’eau d’ici 2019 au plus tard

- Remplacer les anciens tuyaux

- Rs 210 millions seront investies dans les réservoirs qui approvisionnent les régions durement touchées par les coupures d’eau.

- Rs 185 millions seront injectées dans 15 mobile plants pour traiter l'eau affectée par les eaux boueuses durant les grosses averses.
- Les puits seront forés pour éviter les coupures d’eau et des solar panel borehole pumps seront installées.

- Extension du Water Tank Scheme et augmentation du revenu d’éligibilité de Rs 15 000 à Rs 25 000.

- Encourager la water saving culture dans les établissements scolaires. Et des Rain Water Harvesting Systems seront aménagés dans 14 écoles.

- Rs 598 millions seront allouées au Bagatelle Dam qui sera opérationnel fin juin.

- Augmentation de la capacité du réservoir de La Nicolière pour un meilleur approvisionnement des régions du Nord.

- Rs 1,3 milliards seront accordées pour la maintenance de drains

- Mise sur pied d’un plan par la Land Drainage Authority pour contrer les problèmes d’inondations.

- Encourager la production de compost à partir d’organiques bio et distribution de composteurs.

 

Ecologie

- Amélioration des infrastructures sur les plages de Pereybère, Belle-Mare, Blue-Bay et Flic-en-Flac.

Energies renouvelables

- Ferme photovoltaïque à Henrietta. Le CEB investira dans les deux ans à venir dans le battery storage.

- Rs 700 millions dans le projet d’énergie solaire domestique. Des panneaux solaires seront fournis pour les foyers à bas revenus, avec 300 panneaux sur les maisons construites par la NHDC.

- Le CEB étendra le «small scale distribution scheme» à 1 000 foyers.

- L’importation de lampes incandescentes sera bannie.

Aéroport

- Révision d’un Master Plan pour la construction d’un second terminal pour les passagers.

- Rénover le terminal de l’aéroport de Plaisance

Le terminal de l’aéroport de Plaisance sera rénové.

 

Smart cities

- JinFei, Moka et Médine ont débuté. 

- Rs 2,6 milliards investies d’ici fin 2017

 

Infrastructures

- Le chantier du Metro Express débutera en septembre. Projet entièrement financé par l’Inde. 

- Rs 4,9 milliards investies dans plusieurs projets d’infrastructures routières. 

- Les travaux du rond-point de Jumbo Phoenix débuteront en octobre. Nouvelle route à La Vigie-La Brasserie, qui sera connectée à Beaux-Songes, directement au sud et à l’ouest. 

- La M1 à Terrre-Rouge-Verdun améliorera le trafic à Ebène. 

- Côte d’Or City : va redessiner le paysage. Mis en oeuvre en phases. Avec un complexe pour les Jeux des îles 2019. Les travaux sur le site débuteront en octobre.

- Phase 1 : deux tours administratives pour Rs 3,6 milliards de l’Inde.

- Phase 2 : développement de 250 arpents de terre, avec des facilités commerciales, résidentielles et récréatives.

- Amélioration d’Ebène Cybercity avec passages piétonniers et des espaces publics dédiés.

Port

- Investissements de Rs 3 milliards pour l’année 2017

- Mise sur pied d’un Port Master Plan pour le développement des leisure crafts, un quai pour les leisure boats et investissement d’un demi-million de roupies aux Salines pour le «inter-island passenger traffic»

SME

Des prêts à prix réduit seront offerts pour le financement des exportations.

- Fournir plus d’espace aux marchands qui travaillent dans les marchés de Bel-Air, Chemin-Grenier et Mahébourg

- La mise sur pied d’une «SME eplatform» pour permettre aux entrepreneurs d’avoir une meilleure visibilité

- Contribution de Rs 500 000 pour le label Made in Moris

- Faciliter le financement pour les exportations en offrant des prêts à prix réduit

- Le SME Venture Capital Fund qui a été mis sur pied l’année dernière est désormais opérationnel et fournira un financement équitable aux SME.Des emprunts bancaires seront garantis aux SME sous deux plans

- La DBM accordera un financement de 6 % aux SME

- Les prêts accordés aux micro entreprises passeront de 6 % à 3 %

- Le SME Centre sera mis sur pied pour remplacer la SMEDA

Arts et culture

Un concours national annuel pour la reconnaissance des performances des artistes sera mis en place.

- Les artistes seront mieux intégrés au développement économique.

- Mise en place d’un National Arts Fund pour des activités telles que l’enregistrement de musique, les concerts et les expositions/ventes. Une contribution initiale de Rs 50 millions sera apportée à ce fonds.

- Création d’une médiathèque, comme répertoire des chansons folkloriques comme le geet gawai, le séga et en bhojpuri. 

- Concours national annuel pour la reconnaissance des performances des artistes.

- Les artistes seront rémunérés pour leurs prestations à la MBC TV.

- Rs 300 millions pour rénover le théâtre du Plaza.

- L’hôtel de ville de Curepipe sera réaménagé pour Rs 110 millions.

- Création d’un village des artistes à la Batterie de l’Harmonie aux Salines, Rivière-Noire.

- Le secteur privé développera une zone des arts au Grenier. 

- Construction d’un palais des arts et de la culture à Côte d’or. 

- Le Film Rebate Scheme sera modifié pour d’autres activités comme les séries télé. Des cours seront offerts pour développer les talents dans l’industrie du cinéma.

«Digital Society»

- Proposer le meilleur écosystème et introduire des mesures pour faciliter cette transformation.

- Booster les secteurs de l’ICT et BPO en baissant les prix d’au moins 50 %

- Amender le Data Protection Act

- Encourager les entreprises afin qu’elles utilisent Maurice comme une plateforme pour leurs services.

- Encourager le développement des Digital Entrepreneurs

- Mise sur pied de Cloud Computing - une plateforme «plug and play» pour attirer davantage d’investisseurs

- Mise en oeuvre d’un Digital Youth Engagement Programme pour les jeunes codeurs

- Une nouvelle politique pour permettre aux employés de travailler de chez eux, ce qui aidera à attirer plus de femmes dans le monde du travail

 

Services financiers

- Mieux gérer les problèmes encourus par le secteur face aux challenges continus et s’assurer que les normes internationales sont respectées.

- Création d’un Blue Print en collaboration avec la Banque de Maurice et la Financial Services Commission et les stakeholders du secteur financier. Le but : s’assurer d’une meilleure vision du secteur pour les 10 années à venir.

- Accroître la réputation de Maurice comme une «jurisdiction of substance»

- Les compagnies du Global Business 1 devront respecter un des six critères de la Financial Services Commission contre deux critères actuellement.

- Bourse : Création d’un marché des capitaux pour attirer les entreprises africaines.

- Mauritius doit devenir un «Fintech hub » et en récolter les bénéfices. Pour ce faire création d’une «Fintech Association» pour les relations avec les institutions internationales. La FSC mettra en place les réglements pour réguler les activités de la finance technologique.

- Banques : le capital minimum requis pour les banques sera augmenté de Rs 200 millions à Rs 400 millions. 

- Le Banking Act sera amendé.

 

Accès aérien

Air Mauritius souhaite attirer plus de touristes asiatiques. 

- Air Mauritius augmentera ses vols vers Singapour

- Des coupons seront offerts aux touristes pour l’achat des produits artisanaux

- Attirer plus de touristes asiatiques

- Autoriser les «gaming machines» dans les hôtels

 

Pêche

Des amendements au Marine Zone Act seront apportés.

- Promouvoir la maison des pêcheurs à Cap-Malheureux, Tamarin et Mahébourg. Le but: permettre aux coopératives de transformer des produits à valeur ajoutée.

- Permettre aux pêcheurs de rehausser le Coral Farming pour booster le secteur touristique

- Amendements au Marine Zone Act

Shakeel Mohamed en colère

Shakeel Mohamed a quitté l’Assemblée nationale.

15 minutes ne lui suffiraient pas pour l’Iftar. En colère, le chef de file du Parti travailliste au Parlement, Shakeel Mohamed a quitté l’Assemblée nationale. Il a indiqué qu’il doit se rendre à la mosquée et qu’il ne pouvait pas rester dans un lieu où il y a beaucoup de bruit.

Les journalistes sont restés à l’extérieur pendant les trente premières minutes…

Les journalistes ont été contraints de rester dehors pendant trente minutes.

Les journalistes n’ont pu accéder au lunch room du Parlement. Ils n’ont pu suivre le discours du ministre des Finances. Les membres de la presse se retrouvent assis sur les escaliers en attendant l’autorisation pour suivre le discours budgétaire.

Les photographes n’ont eu que quelques minutes pour prendre des clichés dans l’hémicycle.                        

 

Interruption de la Speaker

La séance a été suspendue pour 15 minutes à cause du jeûne du Ramadan

Elevage

- Améliorer l’infrastructure d’une ferme de moutons à Salazie.

- Pour gérer les épizooties : élaboration d’un plan d’urgence.

- Rs 18 millions décaissées pour des facilités de laboratoire sanitaire. 

- Rs 5 millions pour des facilités de traitement à St Martin.

- Augmentation des subsides sur les grains pour les fermiers.

- Retrait des droits de douane sur les aliments pour animaux.

Agriculture

Les planteurs et ceux dont les plantations ont été affectées par les maladies pourront profiter des plans offerts par la Maubank.

- L’Etat travaille sur un plan stratégique pour encourager l’utilisation de la biomasse

- S’attaquer aux problèmes de l’abandon des terres

- Abolition de la taxe sur les camions utilisés pour les récoltes sucrières tout en facilitant le remplacement de ces véhicules

- Prendre en considération l’Export Market

- Diversification du secteur agricole

- Encourager la culture du thé

- Les serres exemptées du Building and Land Use Permit

- Les planteurs dont les plantations ont été affectées par les maladies pourront profiter des plans offerts par la Maubank

- Subvention pour l’achat des caméras CCTV pour une meilleure surveillance dans les plantations

 

Investissement

-Débute avec la manufacture

-Réforme de la taxe pour les PME : un taux abaissé à 3 % au lieu de 15 %

-Encourager le développement de nouveaux pôles de croissance

-Boost des produits pharmaceutiques et équipements médicaux

-8 ans d’ “income tax holiday” : pour les nouvelles compagnies, pour développer la propriété intellectuelle.

-Permis de travail sur 8 ans sera étendu à tous les expatriés dans le secteur manufacturier. Le renouvellement des permis de travail se fera en 15 jours au lieu de 40.

-Le Fashion and Design Institute sera revu, et il y aura une formation en bijouterie.

-Encourage l’implantation d’impressions en 3D pour encourager des start- up

-Elimination des “registration duty and land transfert tax” pour l’introduction des sociétés high-tech.

Electricité

Le Plan Approval Form du CEB  ne sera plus requis.

-Réduction de 50 % sur les coûts pour se connecter au réseau du CEB. 

-Mise sur pied d’un Building and Land Use Permit dans les différentes zones et les morcellements. 

-Le Plan Approval Form du CEB et de la CWA ne sera plus requis.

Universités et centres polytechniques

-Rénovation de l’université de Technologie de Maurice, dont la construction d’un nouveau campus, et l’université des Mascareignes.  

-Rs 130 millions seront allouées pour le financement des centres polytechniques.

L'université de Technologie aura droit à un nouveau campus.

 

L’Afrique

-Consolidation de la diplomatie. Coopération bilatérale encouragée avec : Côte d’Ivoire, Ethiopie, Ghana, Kenya, Madagascar et Zambie.

-Inauguration d’une zone économique au Sénégal ce mois-ci, la phase une est terminée. Elle donnera accès à des compagnies mauriciennes pour leur entreposage. La phase 2 du développement se fera sur 40 hectares.

-Côte d’Ivoire : Maurice a eu accès aux terres dans la zone franche de la biotechnologie et technologie de la communication pour développement par des firmes mauriciennes

-Le Mauritius Africa Fund établira une plateforme pour l’Afrique. Les négociations sur le free trade seront poursuivies.

Innovations

-Construction d’une île Maurice innovatrice

-Booster les productions en créant davantage d’emplois et mieux se focaliser sur les recherches.

-Revoir le Mauritius Research Council

Croissance et emploi

-Une plus forte croissance pour davantage d’emplois et de meilleure qualité.

-Création d’un Economic Development Board pour plus de cohérence. Le Board of Investment, Enterprise Mauritius et Mauritius Africa Fund en feront partie. 

-Ce sera une agence qui octroiera les permis.

-Mise sur pied d’un National Economic and Social Council.

Ligne de crédit accordée par l'Inde

Pravind Jugnauth : «Je tiens à souligner que cette année, nous allons avoir un support financier exceptionnel de l’Inde pour le développement de projets majeurs. L’Inde a accordé une ligne de crédit de Rs 18 milliards.»

«Le prêt accordé par la Grande péninsule est plus considérable cette année que les années précédentes. Rs 35,5 billions ont été accordées à Maurice au total. La récente ligne de crédit comprend un taux d’intérêt de 1,8 % et sera géré par la State Bank of Mauritius sur 20 ans avec une période de grâce de sept ans.»

Le Budget 2017 2018 se focalise sur cinq enjeux, les quatre premiers étant :

-Une plus forte croissance pour de meilleurs emplois

-Investir dans les infrastructures

-Améliorer la qualité de vie

-Créer un nouveau paradigme social

Les progrès en bonne voie

Nous avons indiqué que nous éradiquerons la pauvreté à Maurice tout en apportant de nouveaux développements. Je suis honoré de vous dire que les progrès sont en bonne voie.

Nous avons donné un meilleur cadre qui a amené une croissance de 3,9 % comparée à 3,2 % l’année précédente. Nous nous attendons à une croissance de 4,1 % cette année.

Les députés de la majorité attentifs au discours de Pravind Jugnauth.

«Nous ne devons pas rester sur nos lauriers. L’année dernière, dans mon Budget, j’ai dit ma vision. Nous allons diminuer le fossé entre les riches et les pauvres : ce Budget que je présente aujourd’hui reflète ma détermination à mener la nation à réaliser ses ambitions», a synthétisé le Premier ministre.

Les députés mauve semblent décontractés en attendant le discours du ministre des Finances.                        

 

Budget Day: ils sont au rendez-vous…

La séance sera suspendue pendant 15 minutes

Toute une armada de photographes se rue au milieu de l’Hémicycle avant le début du discours de Pravind Jugnauth.

Séance de photos avec le Premier ministre Pravind Jugnauth.

C’est la Speaker Maya Hanoomanjee qui démarre cette séance spéciale en saluant la présence des parlementaires. Elle précise qu’elle va exceptionnellement suspendre la séance pendant 15 minutes pour le jeûne musulman.

La Speaker Maya Hanoomanjee a démarré la séance en saluant les parlementaires.                        

 

Vision 2030

Le Premier ministre a rencontré la presse quelques minutes avant la présentation du Budget. Pravind Jugnauth a indiqué que l’exercice budgétaire sera calqué sur la vision 2030. «Nous avons une ambition. Nous avons parlé d’une vision 2030 et on se dirige vers cette vision. Nous devons être à la hauteur. Les mesures seront annoncées par rapport à cela.»

Arrivée des invités

C'est sous des applaudissements que le ministre mentor sir Anerood Jugnauth a été accueilli à son arrivée au sein de l'hémicycle.

Le ministre mentor fait son entrée

 

Les Parlementaires vont prendre place dans l'hémicycle.

Mahen Seeruttun
Ivan Collendavelloo 
Joe Lesjongard
Eddy Boissézon
Sudesh Rughoobur
Anil Gayan
Sunil Bholah

 

«J’ai confiance en lui»

Kobita Jugnauth, l’épouse du Premier ministre: «Mwa mo pa koné ki pu ena dan Budget là mé mo ena full konfians dan so bann intensyon. Je ne l’ai pas du tout aidé. J’étais dans la cuisine (rires). Pravind Jugnauth est serein et confiant.»

 

 

Arrivée d'une délégation du Lok Sabha.

Une délégation du Lok Sabha de l'Inde est aussi présente.

Les premiers invités arrivent au Parlement pour assister à l’exercice budgétaire. Parmi, les maires des cinq villes.

Les invités arrivent au Parlement pour la présentation du Budget 2017-2018. 
Nous sommes à 20 minutes de la présentation du budget du ministre des Finances et Premier ministre, Pravind Jugnauth.
Les maires des cinq villes sont déjà sur place.    

 Les journalistes au rendez-vous…

Les journalistes attendent l’ouverture des portes pour effectuer leur entrée.

Budget 2017-2018 : l’enjeu

La première partie de notre LIVE au Caudan Waterfront est consacrée à brosser le tableau du Budget 2017-2018 de Pravind Jugnauth. Les Mauriciens expriment leurs attentes au micro des journalistes de La Sentinelle.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

Il était attendu au tournant. Le Premier ministre et ministre des Finances a, pendant deux heures, présenté un exercice budgétaire qu’on pourrait qualifier de «social». Retrouvez les points forts du Budget… Voici une compilation des articles sur le sujet.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires