Zulu: son coeur balance entre sa princesse et la musique

Avec le soutien de
Avec le temps, il s’achète un bateau qu’il a appelé Princesse.

Avec le temps, il s’achète un bateau qu’il a appelé Princesse.

Il prépare actuellement son troisième album, «tango blues». s’il ne faisait pas de la musique, explique le chanteur, il serait probablement propriétaire de quatre bateaux de plaisance.

Michel Bavajee, plus connu sous son nom de scène Zulu, a deux passions dans la vie. Celle qu’il voue à l’océan, sa mère nourricière. Et celle qu’il ressent pour la musique, sa muse. Du plus loin qu’il s’en souvienne, la mer a toujours fait partie de son quotidien. Enfant de Mahébourg, il accompagnait, petit déjà, son père à la pêche. En âge de travailler, c’est sur cette même pirogue paternelle que Michel Bavajee faisait découvrir à ses premiers clients étrangers la beauté de notre lagon.

Avec le temps, il s’achète un bateau qu’il a appelé Princesse. «J’étais la première personne à avoir le permis de Pleasure Craft dans le Sud.» Depuis 20 ans qu’il est plaisancier, Michel Bavajee a transporté des centaines, voire des milliers, de touristes. 

Mais, passionné de musique, il reconnaît avoir délaissé Princesse depuis plusieurs mois déjà. «Être artiste est prenant.» Il confie qu’il était «mieux loti» lorsqu’il se consacrait uniquement à son travail de plaisancier. «J’étais libre, je me faisais de l’argent, j’étais tout le temps en short, T-shirt et savattes. Je me plaisais sur la mer en compagnie des touristes.» Maintenant les choses ont changé, dut Michel Bavajee. «Je me sens condamné à faire de la musique parce que c’est ce que le public réclame.» 

Entre la musique et Princesse, le coeur du chanteur balance. «Le métier de plaisancier offre une sécurité d’emploi. Si je n’avais pas fait de la musique, aujourd’hui j’aurais été propriétaire de trois ou quatre bateaux», lancet- il. En préparation de son troisième album, intitulé Tango Blues, Michel Bavajee n’est pas homme à laisser les choses à moitié terminées. «J’attends de voir quel sera le retour du public face à ce troisième album.» 

Tango Blues est appelé à voir le jour d’ici la fin de l’année. Après, le chanteur prendra une décision. Si sa carrière musicale a toujours le vent en poupe, il sera alors fort probable qu’il dise adieu à Princesse pour se consacrer entièrement à sa muse. 

Le temps seul nous dira quelle sera la destination de Michel Bavajee.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x