[Vidéo] Château d’eau: Policiers convertis en démolisseurs

Avec le soutien de
Depuis deux semaines, la Special Mobile Force (SMF) et le Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM) s’attellent à démolir un château d’eau en béton.

Depuis deux semaines, la Special Mobile Force (SMF) et le Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM) s’attellent à démolir un château d’eau en béton.

Non, notre «armée» ne part pas à l’assaut d’un château d’eau... Depuis deux semaines, la Special Mobile Force (SMF) et le Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM) s’attellent à démolir un château d’eau en béton, à Petit-Camp, Phoenix. Une décision prise par le commandant de la SMF, Khemraj Servansingh, avec le commissaire de police, Mario Nobin, suivant une visite ministérielle. Les habitants se sont plaints que le château d’eau risquait de s’effondrer à tout moment. Délabré, il mesure 30 mètres.

Ce qui n’est pas au goût de l’inspecteur Jaylall Boojhawon. Le président de la Police Officers Solidarity Union estime que les policiers n’ont pas l’expertise pour effectuer un tel travail. L’Occupational Safety and Health Act 2005 n’est pas respectée. «Si nos doléances ne sont pas entendues, nous demanderons une injonction en Cour suprême pour stopper les travaux. La sécurité de nos agents est en jeu.»

Contacté par l’express, l’inspecteur Shiva Coothen explique qu’il n’y a «rien d’anormal» à ce que les membres de la SMF et de la GIPM fassent des interventions jugées délicates. «Ils sont formés pour intervenir dans ce genre de situation. C’est le cas pendant un cyclone, par exemple.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires