Xavier-Luc Duval sur Agalega: «Pravind Jugnauth prend les Mauriciens pour des imbéciles»

Avec le soutien de
Le leader de l’opposition a abordé plusieurs sujets d’actualités dont Agalega, les Chagos ou encore la ligne de crédit lors d’un point de presse, vendredi 2 juin.

  Le leader de l’opposition a abordé plusieurs sujets d’actualité dont Agalega, les Chagos ou encore la ligne de crédit lors d’un point de presse, vendredi 2 juin.  

«La conférence de presse lors de laquelle Pravind Jugnauth commentait les développements que prévoit l’Inde à  Agalega était trop évasive». Xavier-Luc Duval s’est attardé sur la souveraineté d’Agalega. C’était lors d’un point de presse du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) ce vendredi 2 juin.

Le leader de l’opposition réclame des explications claires du Premier ministre en ce qui concerne l’allongement de la piste d’atterrissage prévu à Agalega. «Tout ce que nous savons c’est que celle-ci mesurera 3 km. La piste d’atterrissage de Rodrigues fait, elle, 1,3 km tandis que celle de Maurice mesure 3,2 km. Nous avons rencontré quelques Agaléens et il y a un sentiment d’inquiétude qui règne», a fait ressortir Xavier-Luc Duval.

Il est également d’avis que plusieurs questions sont restées sans réponse lors de la conférence de presse de Pravind Jugnauth. «Ena 300 dimunn dans Agalega, ki fer bizin ene la piste 3 km ? Ki sanla pou manage sa ? Apar lapis, pou ena lot infrastriktir ? Pravind Jugnauth pé pran Morisien pou kouyon. Nous demandons au gouvernement de rendre publics les traités qui ont été signés avec les autres pays. Je vais insister pour que la lumière soit faite sur toute cette affaire. Je compte évoquer la situation à Agalega lors de la prochaine séance parlementaire.»

«Un gouvernement schizophrène»

Le leader du PMSD a aussi commenté la ligne de crédit de 500 millions de dollars accordée par l’Inde à Maurice. Il estime qu’il y a un excès de liquidités et trop d’argent à la Banque de Maurice. «Ena bann kas kot bon marsé kout ser. C’est un gouvernement schizophrène. Apar sa, ki rol Ivan ine amené labas? », s’est demandé le leader de l’opposition.

La bataille pour la souveraineté des Chagos a également été abordée. Si Xavier-Luc Duval concède que les membres de l’opposition soutiennent l’action du gouvernement, il se demande si celui-ci ne devait pas investir davantage pour être certain de remporter cette guerre. «Nous souhaiterions avoir une majorité de deux tiers. Le gouvernement doit maintenir la pression pour atteindre cet objectif. Nous demandons que le texte de la résolution soit rendu public.»

Autre sujet commenté par Xavier-Luc Duval : le niveau de menace terroriste. Le leader de l’opposition espère que la situation avec les Chagos n’est pas la raison de la hausse du niveau de la menace terroriste à Maurice. «Il ne faut pas oublier que les hôtels sont vulnérables. Il est nécessaire que le GIPM puisse se régionaliser afin d’intervenir n’importe quand», a-t-il conclu.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires