Chagos: un communiqué arraché in extremis

Avec le soutien de
Le gouvernement a le soutien du Parlement pour réclamer de l’ONU que les Chagos nous soient retournés.

Le gouvernement a le soutien du Parlement pour réclamer de l’ONU que les Chagos nous soient retournés.

La réunion parlementaire autour du dossier Chagos a été houleuse à la Treaty Room du bâtiment du Trésor, dans l’après-midi du mercredi 31 mai. Plusieurs questions sur le dossier Chagos sont restées sans réponse. Cela, en l’absence du Premier ministre et des responsables des Affaires étrangères.

La rencontre, présidée par le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, et convoquée lundi pour mercredi, a failli déboucher sur une absence totale de consensus autour du texte écrit pour servir de communiqué. Face à la farouche résistance d’approuver le communiqué, celui-ci a été amendé à la dernière minute afin d’éviter un embarras à la partie mauricienne, surtout eu égard aux Britanniques qui suivent le dossier Chagos et la position mauricienne de près.

Soutien

Un désaccord parmi la partie mauricienne fragilise beaucoup la stratégie de notre pays. Celle-ci entend traîner les Britanniques devant les instances onusiennes, en misant sur une offensive multilatérale.

Finalement, dans le communiqué officiel émis hier, il est fait état que le comité est unanime à soutenir le gouvernement pour la motion qui sera présentée devant l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Il rappelle également qu’Olivier Bancoult apportera son soutien à la démarche mauricienne.

Par ailleurs, il nous revient que Shakeel Mohamed est intervenu pendant cette réunion. Il a insisté pour que le gouvernement crée un groupe des «lobbyistes» comprenant les membres de ce comité parlementaire et que Paul Bérenger, ainsi que les autres élus, puissent se rendre dans divers pays comme une nation soudée pour influencer les autres pays et éventuellement pour avoir leur soutien devant les Nations unies. Sir Anerood Jugnauth ne s’est pas encore prononcé sur cette proposition.

La prochaine rencontre aura lieu le 22 ou le 23 juin.

Publicité
Publicité

L’avis consultatif demandé par l’Etat mauricien à la Cour international de justice (CIJ) sera capital dans le combat pour le combat de Maurice sur l’archipel des Chagos. Nous vous proposons tout un dossier sur les divers articles qui ont été publiés sur le sujet. La parole aux Chagossiens, les revendications auprès de diverses instances, ou encore l’intervention de SAJ devant la CIJ…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires