Biodiversité et zones protégées: deux plans stratégiques lancés

Avec le soutien de
Le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun et Simon Springett, représentant des Nations unies, ce mardi 30 mai, lors du lancement de deux plans stratégiques à l’hôtel Labourdonnais, Port-Louis.

Le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun, et Simon Springett, représentant des Nations unies, ce mardi 30 mai, lors du lancement de deux plans stratégiques, à l’hôtel Labourdonnais, Port-Louis.

Protéger notre biodiversité. Tel est l’objectif du ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun qui a lancé le National Biodiversity Strategy and Action Plan 2017-2025 ainsi que la Protected Area Network Expansion Strategy 2017-2026, ce mardi 30 mai à l’hôtel Labourdonnais, Port-Louis. Un lancement qui intervient quelques jours après la Journée internationale de la biodiversité, célébrée le 22 mai dernier.

Le coût pour la mise en œuvre du National Biodiversity Strategy and Action Plan 2017-2025 s’élève à Rs 40 millions. La mise à exécution du Protected Area Network Expansion Strategy 2017-2026 nécessitera, elle, 15 millions de dollars américains (environ Rs 536 millions).

Pour que le tourisme ne porte pas atteinte à la biodiversité

Mahen Seeruttun a fait part de l’engagement du gouvernement dans ce secteur. Ces deux plans stratégiques devraient permettre de conserver notre biodiversité, a-t-il expliqué. «2017 a été désignée comme l’année du tourisme durable. Il est du devoir de toutes les personnes impliquées d’œuvrer afin que ce secteur clé de l’économie de notre petite île ne porte pas atteinte à notre héritage naturel et culturel.»

Etendre la superficie des zones protégées

Simon Springett, représentant des Nations unies, a, pour sa part, rappelé que le National Biodiversity Strategy and Action Plan comprend en fait deux plans d’action, l’un dédié à Maurice et l’autre à Rodrigues. «Le Protected Area Network Expansion Strategy est une stratégie qui vise à augmenter le pourcentage de notre territoire qui est protégé de 4 à 16%, avec une attention spéciale aux zones écologiques importantes», a-t-il fait ressortir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires