Prêt indien: les contribuables rembourseront au moins Rs 23,2 Mds

Avec le soutien de
Nayen Koomar Ballah, Dev Manraj, Rudy Veeramundar (de g. à dr.) et Prakash Maunthrooa (à l’arrière) font partie de la délégation qui s’est rendue en Inde.

Nayen Koomar Ballah, Dev Manraj, Rudy Veeramundar (de g. à dr.) et Prakash Maunthrooa (à l’arrière) font partie de la délégation qui s’est rendue en Inde.

Une bombe à retardement ? Basé sur le taux d’intérêt donné par le Premier ministre, le remboursement des Rs 18 Mds à l’Inde coûtera près de Rs 5 Mds de plus. Mais il ne se fera pas sous ce gouvernement…

Pravind Jugnauth a dévoilé le taux d’intérêt du prêt indien de Rs 18 milliards. C’était à l’issue de la conférence de presse du chef du gouvernement, lundi 29 mai. Celui-ci sera de 1,8 % par an. Le Premier ministre a aussi dit que ce taux sera fixe sur 20 ans. Avant d’ajouter que Maurice a un moratoire de sept ans pour le remboursement du capital de Rs 18 milliards et d’une période de quatre ans pour le paiement des intérêts.

On comprend que c’est à partir de 2024 que le pays commencera à repayer les Rs 18 milliards. Quant aux intérêts, le remboursement se fera à partir de 2021.

Par contre, ce que le Premier ministre n’a pas précisé, même s’il a parlé de période de «grâce», c’est si à partir de 2021, Maurice remboursera, malgré tout, les intérêts de ces quatre années.

Donc, deux scénarios possibles : soit l’État devra rembourser de l’an 2021 à 2041, des intérêts totalisant Rs 6,5 milliards (NdlR, calcul fait en fonction du taux de change du jour mais ce montant peut varier dépendant du taux de change au cours des prochaines années). Ce qui fera un remboursement de Rs 24,5 milliards, capital inclus (NdlR, toujours selon le taux du jour).

L’autre scénario : si le pays repaie les intérêts sur 16 ans uniquement, le remboursement total avoisinera alors les Rs 23,2 milliards.

L’express a interrogé un membre de la délégation mauricienne en Inde sur le moratoire de quatre ans pour les intérêts. Toutefois, aucune réponse à lundi soir.

De tout cela, le fait reste que ce n’est pas sous l’actuel gouvernement que les Rs 18 milliards avec intérêt seront remboursées.

Publicité
Publicité

New Delhi accorde un prêt de Rs 18 milliards à Port-Louis. Pravind Jugnauth, qui s’est rendu en Inde en fin de semaine dernière pour solliciter l’assistance financière de ce pays, a fait état des conditions de ce prêt le lundi 29 mai 2017. Mais ce prêt fait déjà polémique.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires