Anil Bachoo: «Les promesses non tenues du gouvernement portent préjudice aux politiciens»

Avec le soutien de
L’ancien ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, a animé un point de presse, lundi 29 mai.

  L’ancien ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, a animé un point de presse, lundi 29 mai.  

«Tout est question d’argent avec ce gouvernement. Même l’éducation !» Anil Bachoo, porte-parole de la commission  de l'éducation du PTr, a dénoncé deux récentes décisions prises par le ministère de l’Education. Notamment la décision de retenir les certificats des candidats du School Certificate (SC) et du High School Certificate (HSC) qui n’ont pas payé leurs frais d’examen. Et la deuxième décision, celle de rehausser le barème pour passer en HSC de trois credits à 5.

«La promesse électorale du gouvernement Lepep était claire. Ils voulaient payer les frais d’examen pour les élèves du SC et du HSC. Il n’y avait pas de conditions rattachées», soutient Anil Bachoo. Il est aussi d’avis que réclamer de l’argent en faisant de la rétention de certificat des élèves relève du chantage de la part du ministère. «Sé enn crime ki pé komet et nu kondann sa sans réserv», déplore Anil Bachoo. Et d’ajouter que «ce sont ce genre de promesse non tenue qui fait que le peuple ne croit plus en la classe politique».

La décision du ministère de l’Education de ne pas permettre la promotion en HSC si le candidat n’a pas obtenu au minimum 5 credits a également été discutée. «Si mo gagn zis trwa credits ki mo fer lerla ? Eski enn zenfan ki gagn trwa credits inferieur à so kamarad alor ?», s’est demandé Anil Bachoo. Et de poursuivre «que les élèves peuvent être des late-developers et que souvent, même s’ils n’obtiennent pas cinq credits, ils arrivent à se démarquer en HSC». Il a également affirmé que ce genre de barrière jouera sur la psychologie de l’enfant. «Ki sa bann zenfan la pou fer ? Ale dans polytechnique ? Kot ena ? Eski nou paré pou accueillir bann zenfan dan polytechnique ?»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires