Aurore Perraud: «Sa gouvernman la p zoué ek lavénir zanfan nou pei»

Avec le soutien de
Les dirigeants du PMSD étaient face à la presse ce vendredi 26 mai.

Les dirigeants du PMSD étaient face à la presse, ce vendredi 26 mai.

«Le PMSD est contre la mesure qui concerne l’obtention de cinq credits en SC pour pouvoir participer aux examens du HSC». Déclaration de la députée du Parti mauricien social-démocrate, Aurore Perraud, lors d’une conférence de presse, ce vendredi 26 mai. Elle a critiqué la façon de faire du ministère de l’Education sur le remboursement des frais d’examens duSchool Certificate (SC) et du Higher School Certificate (HSC).

«Ce système est mauvais pour les enfants. Le PMSD est pour un système inclusif. Nous favorisons une éducation qui valorise les capacités de l’enfant. Pa kapav penaliz zenfan kan system pa bon», a avancé Aurore Perraud. La députée bleue a soutenu que ce sont les étudiants de l’élite qui sont les plus avantagés. «Eski nu system pran kont bann late developers ? ou encore multiple intelligence ? Li contre l’intéré dimunn au bas de l’échelle. Nous sommes en train de fermer l’accès à l’éducation en masse. Il y aura des conséquences graves si on poursuit dans cette direction».

Aurore Perraud a pris comme exemple le système éducatif français qui procède à la validation des acquis. Elle soutient que des «late developers» réussissent très bien à l’université. «Certaines universités demandent que deux A level. Dans le secteur privé, il n’y a pas besoin d’avoir 5 credits pour avoir un travail. Le ministère doit être plus compréhensif dans son approche. Il y a un grand désordre dans ce secteur actuellement. Il y a 3 000 certificats qui sont bloqués. Le PMSD est contre cela. Sa gouvernma la p zoué avek l’avenir zanfan nu pei».

«Nous suivons la situation à Agalega de près»

La question de la souveraineté d’Agalega a également été abordée. La parlementaire a déclaré qu’il existe plusieurs zones d’ombre sur ce dossier et ne cache pas son inquiétude quant au sort réservé aux Agaléens. «Nous sommes contre toutes les actions qui menacent la souveraineté d’Agalega. Les militaires convoitent l’île. Le PMSD est très concerné par le sort des 300 Agaléens», a fait ressortir Aurore Perraud.

Le PMSD a, dans la foulée, indiqué qu’il suit de près l’affaire BAI. Notamment les bandes sonores publiées par l’express.

Publicité
Publicité

Le ministère de l’Education est venu de l’avant avec de nouvelles mesures éducatives. Des mesures qui ne laissent pas insensibles bon nombre de personnes dont des parents d’élèves et des membres de l’opposition qui s’y opposent fortement. Si le gouvernement n’entend pas reculer, les opposants, eux aussi, ne comptent pas s’avouer vaincus.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires