Paul Bérenger : «Bhadain ek Duval responsab»

Avec le soutien de
Le leader du MMM affirme que tous les membres du gouvernement de l’époque sont responsables.

Le leader du MMM affirme que tous les membres du gouvernement de l’époque sont responsables.

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire ce samedi 20 mai, Paul Bérenger s’est attardé sur l’affaire BAI et la grève de la faim. Il a  fustigé les autres membres de l’opposition.

Paul Bérenger a commencé par attaquer Roshi Bhadain, affirmant qu’il est responsable de ce drame. «Je n’en peux plus ce de jeu de ‘pa mwa sa, li sa’. Ils sont tous responsables, à commencer par le MSM et Roshi Bhadain», a-t-il dit. Il trouve incohérent le fait qu’aujourd’hui, l’ancien ministre de la Bonne gouvernance vienne se dédouaner.

Xavier Duval en a également pris pour son grade. Pour Paul Bérenger, le fait que le leader de l’opposition demande aux grévistes de mettre fin à leur revendication est indécent. Selon lui, Xavier Duval avait un devoir de réserve, peu importe sa position. Il estime que personne n’a le droit de commander l’action des grévistes. «Xavier Duval a aussi dit que ce dossier est mal géré. Il était le numéro deux du gouvernement. Pourquoi n’avait-il pas parlé à cette époque ? » se demande le chef de file des mauves. Il a aussi rappelé qu’en 2016, lorsqu’il avait posé sa Private Notice Question, Xavier Duval avait défendu l’action du gouvernement bec et ongles, allant jusqu’à l’insulter. Paul Bérenger précise aussi qu’à l’époque, Vishnu Lutchmeenaraidoo l’avait appelé pour dire que «nou finn desid pou ferm Bramer» et que, de ce fait, il s’agissait d’une décision collective du gouvernement de l’époque, avant que Roshi Bhadain et le PMSD ne prennent le large.

Paul Bérenger n’a pas manqué de situer la responsabilité de Navin Ramgoolam dans cette affaire. Il estime que c’est la faute de ce dernier si la situation est ainsi, car l’ancien Premier ministre a non seulement toléré la situation, mais a également malmené la Financial Services Commission pendant des années. Paul Bérenger a, par ailleurs, tenu à saluer l’initiative de Danielle Selvon qui a entamé une grève de la faim aux côtés des victimes de la Vidur Cooperative Society, à Belle-Vue Maurel.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires