[Audio] Accident du couple Vaughan: un expert suédois évaluera Terre-Rouge - Verdun sur cinq mois

Avec le soutien de
Allan Jones (à.d) en compagnie de Nazeer Mowlabaccus et Daniel Raymond.

Allan Jones (à.d) en compagnie de Nazeer Mowlabaccus et Daniel Raymond.

Allan Jones, ingénieur suédois de la firme Swedish National Road Consulting AB (SweRoad), est à Maurice dans le cadre de l’audit national sur la sécurité routière qui a débuté le 20 avril dernier. Son premier constat : «L’enquête préliminaire sur le tronçon de route Terre-Rouge–Verdun ne révèle aucun problème». L’expert a rencontré la presse ce matin, jeudi 11 mai, suivant une évaluation sur le terrain au niveau du rond-point de Ripailles sur l’axe Terre-Rouge–Verdun. 

L’ingénieur a accordé une attention spéciale à l’endroit précis où a eu lieu l’accident fatal du 1er mai, dans lequel le couple Vaughan  est décédé, sans y trouver de quoi à redire. Toutefois, Allan Jones affirme : «Il avait beaucoup plu et il y avait des accumulations d’eau sur la route ce jour-là.» Ce qui n’était pas le cas le jour de l’évaluation sur le terrain. Il laisse entendre que cette route sera examinée sous diverses conditions physiques. «Nous allons effectuer des visites lors des grosses pluies ou pendant la nuit durant les cinq prochains mois», explique-t-il. 

Les autorités mauriciennes, représentées par Nazeer Mowlabaccus, Deputy General Manager à la Road Development Authority et Daniel Raymond, conseiller spécial au ministère des Infrastructures publiques, ont, eux, rappelé les mesures de précaution à prendre. «Les automobilistes doivent comprendre qu’ils doivent ralentir, surtout quand il pleut. Cette route se trouve entre des montagnes, ce qui la rend dangereuse», a expliqué Nazeer Mowlabaccus. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires