Bel-Air–Rivière-Sèche: Shabnaaz Abdoolhamid relance le business de son défunt époux

Avec le soutien de
Shahnaaz dans le showroom de Meublelite Furniture Collection.

Shahnaaz dans le showroom de Meublelite Furniture Collection.

Neuf ans plus tôt, sa vie a été complètement bouleversée suivant le décès de son époux, Iqbaal Mahadawoo. À ce moment-là, Shabnaaz Abdoolhamid avait compris que la vie ne se déroulerait plus comme avant. Mariée à 18 ans, elle était devenue veuve deux ans après. Mère d’une fille d’un an et demi, Shabnaaz attendait un second enfant. 

Neuf ans après, elle décide de donner une toute nouvelle dimension à sa vie et à celle de ses deux enfants, aujourd’hui âgés respectivement de neuf et huit ans. Et depuis février dernier, elle a repris les rênes du magasin Meublelite Furniture Collection de son défunt époux, car promouvoir ce business était le rêve de celui-ci. 

Âgée de 29 ans, Shabnaaz Abdoolhamid paraît beaucoup plus jeune. Pourtant elle a traversé bien des épreuves. «Iqbaal était souffrant et nous avons découvert sa maladie après notre mariage. Lorsqu’il est décédé, ma fille Zia était âgée d’un an et demi et j’étais enceinte de huit mois de mon fils Zuhayr», raconte-t-elle, assise dans son magasin et en se remémorant les pires moments de sa vie. 

Pendant neuf ans, Shabnaaz mène une vie remplie de difficultés, seule avec ses deux enfants. «Les membres de la famille de mon époux ont été notre soutien pendant sa maladie mais après son décès ce n’était plus pareil. Malgré tout, je me suis débrouillée à cause de mes enfants. Je ne voulais pas qu’ils se sentent perdus en l’absence de leur père», confie la jeune femme. 

Sacrifices et Espoir 

Avec le temps, sa douleur s’est un peu apaisée et, pour redonner un sourire et une nouvelle direction à leur vie, Shabnaaz décide de relancer les affaires de son mari. «C’est avec beaucoup de sacrifices et d’espoir que mon époux avait lancé son entreprise, qui est spécialisée dans la fabrication des meubles, et je ne voulais pas que ses sacrifices et ses efforts tombent à l’eau. J’ai voulu faire revivre son rêve», dit-elle. 

Shabnaaz a donc rouvert les portes de Meublelite Furniture Collection et de son usine. «J’ai pris de nouveaux ouvriers et des menuisiers. Désormais je m’occupe de ma maison, et lorsque mes enfants partent pour l’école, je viens au magasin. J’entreprends des commandes car mon mari était aussi distributeur dans de grands magasins. J’ai repris contact avec eux et ils ont accepté de me faire confiance en me donnant de nouvelles commandes», souligne la jeune mère. 

Pour Shabnaaz, c’est un rêve devenu réalité. Lorsque son mari était là, elle lui donnait seulement un coup de main mais elle n’y accordait pas plus d’intérêt. «Mon mari voulait tout le temps m’avoir à ses côtés pour que j’apprenne le travail mais moi je voulais m’occuper de la maison seulement. J’étais loin de me douter qu’un jour je serais directrice de l’entreprise», fait-elle ressortir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires