Ce qu’en pensent les Mauriciens: normes d’hygiène pour le street food

Avec le soutien de

Port-louis est classée seizième dans le classement des «Best 23 cities for street food», étude réalisée par cnn en avril. mais pas plus tard que le week-end dernier, une cinquantaine de personnes ont été victimes d’intoxication alimentaire après avoir mangé du kebab dans les rues de la capitale. 

Suresh Bodena, 70 ans, Retraité

«Les normes d’hygiène sont acceptables à Maurice. C’est ce que j’ai constaté au vu de mes voyages à l’étranger, surtout en Inde. Ici, on peut manger presque partout. On n’a pas non plus de problème concernant l’eau potable ici.»

Richard, 55 ans, Relieur

«À mon avis, ce n’est pas acceptable et les normes d’hygiène ne sont pas respectées. Des fois, on est obligé d’acheter dans la rue. Les services sanitaires font leur travail, mais les marchands ne respectent pas systématiquement les normes. Et en plus, la plupart ne portent pas de gants.»

Sunil Boolakee, 53 ans, Technicien de Climatisation

«La situation s’est bien améliorée au fil des années et j’espère que cela va continuer. Les marchands font des efforts en ce sens. Je dirai que ce n’est pas un constat négatif.»

Nicolas, 24 ans

«Je ne suis pas satisfait des normes d’hygiène. Et il n’y a pas que les marchands ambulants, le travail que je fais me donne accès aux cuisines et aux chambres froides. Il faudrait améliorer les contrôles sanitaires.»

Sunitabye Sawmynaden, 32 ans, Restauratrice

«Il y a des endroits où on peut manger et d’autres non. Mais ce que j’ai constaté, c’est que la plupart des marchands de rue ne respectent pas les normes d’hygiène. Un exemple : le port de gants est obligatoire mais la plupart font fi de ce règlement.»

Raeesah Narod, 21 ans, Étudiante

«Du moment que ces marchands utilisent des gants pour servir la nourriture, cela me va. Mais ceux qui manipulent l’argent et la nourriture à mains nues, je m’en passe. Il faudrait mieux faire respecter les normes.»

Muzzammil Beerahee, 20 ans, Skipper

«Ces marchands-là doivent s’assurer de la propreté de leurs locaux. Ils doivent faire installer des shutters pour barrer la route aux rats et autres bestioles. Les ingrédients qu’ils utilisent doivent être frais, ainsi que la mayonnaise. Les normes d’hygiène doivent être améliorées.»

Divya Veerapen, 21 ans, Étudiante

«Je trouve qu’un bon nombre de marchands ambulants ne respectent pas les normes. Personnellement, je n’achèterai pas chez n’importe qui. Je veille à ce que l’emplacement soit propre et bien rangé.»

Wazeer Waneshally, 23 ans, Métallier

«Les normes d’hygiène sont acceptables mais il nous faut plus de propreté. On ne peut se passer du street food car on ne vend pas de dholl puris ou autres dans les restaurants. Ces marchands doivent bien nettoyer leurs emplacements et fournir au moins une poubelle à leurs clients.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires