Paul Bérenger : «Il est clair qu’il y avait une magouille dès le début en ce qui concerne Omega Ark»

Avec le soutien de
Paul Bérenger demande aussi des explications quant aux contrats de Wenda Sawmynaden

  Paul Bérenger demande aussi des explications quant aux contrats de Wenda Sawmynaden  

Omega Ark a été encore une fois au centre de la conférence de presse hebdomadaire de Paul Bérenger. Il s’est adressé à la presse ce samedi 29 avril au Hennessy Park Hotel à Ebène.

Selon le leader du MMM, les révélations faites au Parlement mardi dernier ont finalement dissipé l’ombre autour des raisons pour lesquelles le gouvernement s’obstinait à aller de l’avant avec Omega Ark dans le cadre de la vente d’Apollo Bramwell. «Il était clair qu’il y avait une magouille dès le début. On sait maintenant qu’il s’agissait d’une histoire de commissions» a-t-il dit, faisant référence aux Rs 90 millions de commissions promises à Megacom, compagnie qui devait agir comme intermédiaire dans la vente de l’hôpital à la compagnie Omega Ark. Ces révélations ont été faites pendant la PNQ. Paul Bérenger affirme d’autre part que les réponses de Pravind Jugnauth ont été loin d’être satisfaisantes. «Quel a été le rôle de Prakash Maunthrooa ? Combien de réunions est- ce que Pravind Jugnauth a présidées pour activer les choses ?» a demandé le leader du MMM. Il affirme être au courant d’au moins un cas où le Premier ministre a fait pression.

Toujours concernant le rachat d’Apollo Bramwell, Paul Bérenger a expliqué qu’après les déductions des pertes encourues par la clinique, il n’y a que Rs 77 millions sur les Rs 700 millions qui sont revenues à NIC Healthcare. «On verra quel somme sera dédiée à la compensation des victimes de la BAI» a-t-il dit. Il ajoute que Roshi Bhadain doit assumer sa part de responsabilité dans cette affaire.

Paul Bérenger est aussi revenu sur les contrats que la notaire Wenda Sawmynaden a obtenus de l’Etat. «Le Chairman de NIC Healthcare, Vidianand Lutchneeparsad, a dit dans un mail que son board avait proposé Wenda Sawmynaden comme notaire. Maintenant, ils veulent nous faire croire que c’est CIEL qui a fait la proposition» fustige-t-il. Il veut savoir combien de cas la notaire a traîtés et quelle a été la somme qu’elle a empochée.

L’ancien leader de l’opposition a aussi fait mention des événements qu’il qualifie de «honteux et révoltant» survenus dans l’Hémicycle mardi dernier. Selon lui, il est inacceptable que la Speaker laisse passer la phrase «Yesterday the Honorable Member was licking my hands and other parts», qui selon lui, est une grossièreté. Mais Paul Bérenger déplore le comportement de Roshi Bhadain qui lui a valu son expulsion du Parlement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires