Saisie record d’héroïne: Deuxième déposition de Kistnah liée à la douane

Avec le soutien de
La police a fait circuler une photo de Homunchul Kumar Ramdin

  La police a fait circuler une photo de Homunchul Kumar Ramdin  

Les autorités continuent à récolter des informations sur les personnes que Navind Kistnah a dénoncées. Les enquêteurs devraient, mardi 2 mai, s’intéresser aux proches du courtier en douane.

L’interrogatoire du principal suspect dans l’importation de 155 kilos d’héroïne, d’une valeur de plus de Rs 2 milliards, devrait se poursuivre mardi prochain. Le courtier en douane Navind Kistnah donnera sa deuxième déposition dans le bureau de la Criminal Investigation Division (CID) de la Metropolitan Police de la division Sud. Exercice qui sera effectué en présence de ses hommes de loi, Mes Rama Valayden et Neelkant Dulloo.

Entre-temps, l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) continue à labourer le terrain afin de vérifier les informations qu’a fournies Navind Kistnah durant son premier interrogatoire. En effet, le courtier en douane a incriminé plusieurs personnes depuis son arrestation le samedi 15 avril, après son rapatriement du Mozambique.

Du côté du quartier général de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) à Moka, les hommes du directeur général Navin Beekarry continuent leur audit trail des protagonistes arrêtés jusqu’ici dans cette affaire par leur département et l’ADSU.

Le vendredi 29 avril , le service de presse de la police a diffusé la photo de Homunchul Kumar Ramdin, 54 ans, qui est porté manquant depuis le vendredi 17 mars. Cela, depuis qu’il est recherché par l’ICAC. Cet individu, un habitant de Vallée-des-Prêtres, avait présenté Navind Kistnah sous le nom de Kunal Ramchurn à des responsables d’une compagnie de fret dans le cadre de ses importations.

La première déposition de Navind Kistnah, mardi, était axée sur son séjour à Johannesburg en Afrique du Sud, où il était en fuite jusqu’à son arrestation à Maputo, et son rapatriement à Maurice. Les enquêteurs de l’ADSU devraient s’intéresser aux proches du courtier en douane lors du prochain exercice. Déposition qui sera enregistrée sur caméra.

Publicité
Publicité

Les choses ont démarré début mars. Les autorités découvrent 135 kilos d’héroïne dissimulés dans des compresseurs sur le MSC Ivana. Les soupçons se portent sur Navind Kistnah, qui la veille avait déjà quitté l’île Maurice. Pour mieux comprendre cette actualité, voici tous les développements liés à cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires