Alan Ganoo: «Maya Hanoomanjee perd les pédales»

Avec le soutien de
Le Mouvement patriotique a tenu une conférence de presse au siège du parti à Quatre-Bornes, ce vendredi 28 avril.

Le Mouvement patriotique a tenu une conférence de presse au siège du parti à Quatre-Bornes, ce vendredi 28 avril.

Alan Ganoo n’a pas été tendre envers la Speaker Maya Hanoomanjee dans ses propos. «Je regrette le fait que Maya Hanoomanjee perde les pédales à l’Assemblée nationale.» C’est ce qu’a déclaré le président du Mouvement patriotique  (MP), lors d’une conférence de presse au siège du parti à Quatre-Bornes, dans l’après-midi de ce vendredi 28 avril.

Se référant aux travaux parlementaires du mardi 25 avril, il dira que le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, avait demandé à poser une dernière question lors de la Private Notice Question (PNQ). Mais cette dernière a déclaré que «time is over». Cela a soulevé un tollé au Parlement et il a fallu suspendre la séance. Alan Ganoo dit regretter que la dernière séance parlementaire soit devenue un «champ de bataille», où des mots «rudes et déplacés» ont été lancés des deux côtés de la Chambre.

Par ailleurs, le président du MP a annoncé que le parti organisera un meeting à La Louise le 1er mai, dans le cadre de la célébration de la fête du Travail. Ce rassemblement aura lieu à un moment où «le pays est en plein désarroi». «Il a pour objectif de rendre hommage aux travailleurs du pays qui attendent avec impatience les amendements à l’Employment Relations Act et à l’Employment Rights Act», a-t-il dit.

Ce meeting sera aussi organisé pour démontrer que le MP est pour l’instauration d’un minimum vital à Maurice. Cela, car il n’est pas possible qu’en 2017, 50 % des travailleurs du pays touche moins de Rs 15 000 par mois. D’ajouter que le MP ne va pas proposer un chiffre mais qu’il attend que le comité technique chargé de déterminer le minimum vital fasse ses recommandations. Selon Alan Ganoo, dans n’importe quel cas de figure, le MP soutiendra la position des syndicalistes.

Le secrétaire général du MP, Jean-Claude Barbier, a, pour sa part, déclaré que le parti n’a pas payé une somme de Rs 1 000 par banderole à la municipalité de Quatre-Bornes, comme réclamé par la municipalité de Vacoas-Phoenix. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires