Xavier Duval: «Les PNQ sont devenues des évènements nationaux»

Avec le soutien de
Le leader de l’opposition a commenté les travaux parlementaires lors de son point de presse, vendredi 28 avril.

Le leader de l’opposition a commenté les travaux parlementaires lors de son point de presse, vendredi 28 avril.  

«Je suis extrêmement satisfait du travail des députés de l’opposition. Depuis que le Parlement a repris on a siégé pendant 78 heures, posé 280 questions et apporté trois motions…» C’est ce qu’a déclaré le leader de l’opposition qui commentait les travaux parlementaires. Xavier-Luc Duval intervenait lors d’une conférence de presse, à Port-Louis, vendredi 28 avril.

Commentant ses Private Notice Questions (PNQ) posées à l’Assemblée nationale, le leader du PMSD, affirme qu'elles sont devenues «des évènements nationaux» et ont fait remonter à la surface plusieurs zones d'ombre. «Bann PNQ là inn révey bann paresseux. Par examp kan ine dénons bann abus dan National Empowerment Foundation. Nou fer sa bann PNQ là san frayer é san okenn faver. E nou bann motion obliz gouvernman explik so bann aktion», a fait ressortir Xavier-Luc Duval.

Le leader de l’opposition est également revenu sur le dossier du rachat de l'hôpital Apollo Bramwell. Xavier-Luc Duval persiste et signe. «Omega Ark a été favorisé par la NIC Healthcare Ltd.» «Dépi oktob 2015 pé dir li donn ‘proof of funds’. Ou pa kapav aksepté enn offre de Rs 2,3 miliar de nimport kisanla. BDO pé démann li donn prév ki li ena kass là. Zamé li pa donné», explique-t-il. Et de poursuivre que «Pravind Jugnauth ti dir en août 2016 li pu vinn donn prev. Mé kitsoz ine sanzé. Sé zis Rs 67 millions kinn rant dan lakes kan CIEL ine pran lopital.»

Pour ce qui est de son rassemblement du 1er mai, c’est en grande pompe que le PMSD organise cette journée. «Nous n’avons pas de salle assez grande pour accueillir 10 000 personnes. C’est la raison pour laquelle nous tiendrons notre meeting dans un stade de football. Nous célébrerons à l’occasion le 62e anniversaire du parti et ses 30 ans dans la politique. La journée aura pour thème «Gouverner autrement», a soutenu Xavier-Luc Duval. Le leader des Bleus a ajouté que «pa pu truv nou bann bis dan Flic-en-Flac. Nou pu donn bann bis pu dimoun vine dan nu congrès».

L’expulsion de l’ancien ministre de la Bonne gouvernance et des services financiers était également à l’agenda ce vendredi. Selon Xavier-Luc Duval, Roshi Bhadain aurait dû demander un «point of order» suite aux propos de Pravind Jugnauth, «yesterday you were licking my hands …». Il condamne, toutefois, la réaction du leader du Reform Party qui s’est retourné en indiquant son postérieur.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires