MHC : l’Officer in Charge porte plainte contre le Dr Boolauck

Avec le soutien de
La gestion financière de la MHC fait l’objet de graves accusations formulées par le Dr Boolauck. 

La gestion financière de la MHC fait l’objet de graves accusations formulées par le Dr Boolauck. 

Le bras de fer s’intensifie entre la Mauritius Housing Company (MHC) et le Dr Ranjivsingh Rishi Kumar Boolauck, Head Corporate Planning and Development, qui a porté des accusations contre l’organisme. Ce mardi 25 avril, l’Officer in Charge de la MHC, Hossen Abdul, accompagné de son avocat Me Noor Hussenee, s’est rendu au Central Criminal Investigation Department (CCID).

Ils ont déposé plainte contre le Dr Sanjivsingh Rishi Kumar Boolauck, en réclamant l’ouverture d’une enquête. Ils affirment dans leur plainte avoir fait une recherche sur le Head Corporate Planning and Development auprès de la Tertiary Education Commission (TEC) concernant ses diplômes. 

Ils ajoutent que ses qualifications «ne sont pas reconnues» et qu’elles proviennent d’une institution qui n’est «pas non plus reconnue». Pour rappel, le Head Corporate Planning and Development avait formulé de graves allégations sur la gestion financière de la MHC dans une lettre adressée mardi 24 janvier au Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Deepak Balgobin, chairman de la MHC explique que le contrat du Dr Boolauck a été résilié depuis la semaine dernière, étant donné que son «master degree» et son doctorat «sont faux», selon les recherches faites auprès de la TEC. Il estime que le Dr Boolauck a commis un «breach of Trust». Sachant qu’il s’agit d’un cas de «faux et usage de faux», il estime que qu’il est du devoir de la MHC de rapporter le cas à la police.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires