Vasant Bunwaree: «La situation à Maurice en ce moment est catastrophique»

Avec le soutien de
Le leader du Muvman Travayis Militan a décortiqué plusieurs dossiers lors de son point de presse, lundi 24 avril.

Le leader du Muvman Travayis Militan a décortiqué plusieurs dossiers lors de son point de presse, lundi 24 avril.

Les scandales qui secouent le pays actuellement ont été passés à la loupe par le leader du Muvman Travayis Militan (MTM). C’était lors d’une conférence de presse à l’hôtel St-Georges, à Port-Louis, lundi 24 avril. «Cela fait 30 longues années que je suis dans la politique et c’est la première fois que je suis témoin d’une telle situation», a déclaré Vasant Bunwaree.

Parmi les scandales commentés : les salaires que touchent les «Advisors». Selon l’ancien ministre de l’Education, «il y a un abus de pouvoir de la part du gouvernement. Le salaire des ‘advisors’ ne peut pas être plus que celui d’un PPS». Il a profité de l’occasion pour mettre en garde les «Advisors» qui touchent de gros salaires. «Kapav kuman lot gouverneman vin lor pouvoir, zot pou bizin retourn sa bann larzan enplis la», a-t-il soutenu. 

Vasant Bunwaree a, dans la foulée, demandé à ce que le salaire du Chief Executive Officer de Mauritius Telecom, Sherry Singh soit rendu public. «Nous avons le droit de connaître le montant. D’après mes sources, son salaire tourne aux alentours Rs 1 million», a-t-il fait ressortir.  

«Pravind Jugnauth se sert de la télévision pour faire de la propagande»

Pravind Jugnauth en a lui aussi pris pour son grade. «C’est un Premier ministre illégitime. Il aurait dû avoir le sens moral de laisser à la population le choix d’élire son chef du gouvernement», a indiqué Vasant Bunwaree. Il a également mis l’accent sur les journaux télévisés. «Tous les jours la chaîne nationale de télévision consacre au moins 10 à 15 ministre au Premier ministre. Ce n’est pas normal. Il y a d’autres informations qui intéressent la population.» Il est aussi d’avis que «Pravind Jugnauth se sert de la télévision pour faire de la propagande». «Il croit qu’il est le seul Premier ministre à travailler dans le monde ? Li bizin pran lexamp lor bann lezot pei, pa pasé mem séki Premié minis fer.»

Commentant l’affaire Ameenah Gurib-Fakim, le leader du MTM avance que «nous ne voulons pas qu’elle démissionne mais juste qu’une commission d’enquête soit initiée sur l’affaire Alvaro Sobrinho».

Pour de ce qui est de la conférence de presse tenue par Nandanee Soornack à Milan, l’ex-ministre rouge n’a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet. «J’estime que la femme d’affaires n’est pas la seule à être blâmée dans toute cette histoire», a fait ressortir Vasant Bunwaree. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires