Dans la presse le 23 avril

Avec le soutien de
Jean-Paul Sheik Hossen avait convaincu Paul Bérenger qu’il travaillait pour la police secrète. 

Jean-Paul Sheik Hossen avait convaincu Paul Bérenger qu’il travaillait pour la police secrète. 

Il y a 39 ans : le 23 avril 1978

Début de l’Affaire Sheik Hossen 

Le Mouvement Militant Mauricien (MMM) réclame un Select Committee nommé par le Speaker et une commission d'enquête, présidée par un juge de la Cour Suprême, pour selon les mots de Paul Bérenger «éclaircir toute l'affaire et rassurer le public», sur l’incendie des locaux du journal Le Mauricien. A l’Assemblée législative, le secrétaire général du MMM laisse entendre que des membres de la Special Branch (SB), aujourd’hui, le National Security Service, seraient responsables du sinistre. Le gouvernement de Sir Seewoosagur Ramgoolam opte pour une enquête judiciaire présidée par le magistrat Namdarkhan. C’est le début de l’Affaire Sheik Hossen, appelée ainsi parce que l’informateur de Bérenger se nomme Jean Paul-Sheik-Hossen, un journaliste. Ce dernier confie qu’il a été recruté et planté à la rédaction du journal par le SB. L’enquête révélera que Sheik-Hossen a inventé tout ce qu’il a raconté à Bérenger. Il est même qualifié de psychopathe.

Il y a 39 ans : le 23 avril 1978

La Tour Blanche léguée au diocèse catholique devient le Thabor

Le Thabor a été légué au diocèse catholique par Dorothy Rouillard. 

La « Tour Blanche », une sorte de château à Beau-Bassin, se trouvant à côté du Jardin Balfour pourrait devenir un monastère. C'était le souhait de Dorothy Rouillard, son ancien propriétaire, décédée quelques mois auparavant. Mme Rouillard a décliné des offres très intéressantes de certaines ambassades pour léguer le domaine au diocèse de Port-Louis sans aucune condition. La «Tour Blanche», appelée au départ Llewellyn Castle, a été construite vers 1834 par le colonel anglais Lloyd, premier ingénieur des Travaux publics à venir à Maurice. Elle est chargée d’histoire. Le naturaliste britannique Charles Darwin et le Pape Jean-Paul II y ont séjourné. La Tour Blanche est aujourd’hui connue comme le Thabor. L’endroit après avoir abrité des moines bénédictins est aujourd’hui un lieu de formation. Quand le Père Gérard de Fleuriot en devient le directeur en 2009, il s’attelle à faire revivre des espèces endémiques dans le jardin qui s’étale sur cinq arpents. Le Thabor est une invitation à l’évasion. C’est un lieu à découvrir. 

Il y a 29 ans : le 23 avril 1988

Un Rodriguais au post d’Island Commissionner

Claude Wong So a été le premier Rodriguais à agir comme Island Secretary. 

Claude Wong So est le premier Rodriguais à accéder au poste d’Island Commissionner, la position la plus élevée dans la hiérarchie, administrative de l’île. Il succède à Maxime Labour. Ingénieur de formation, Claude Wong So a exercé dans la fonction publique et le secteur privé. Il a même été en poste à Diégo Garcia. Jusqu’à récemment Claude Wong So était employé à Landscope Mauritius. Son limogeage a suscité beaucoup d’interrogations. 

Il y a 39 ans : le 23 avril 1988 

Ali Mansoor parle de privatisation 

Ali Mansoor, haut cadre de la Banque mondiale, en mission dans l’océan Indien donne une causerie à l’Université de Maurice. Il parle de privatisation. Mansoor fait ressortir que la privatisation n’est pas une panacée pour la mauvaise performance et les maux des entreprises publiques. Il s'appesanti sur la nécessité pour que le processus de privatisation soit obligatoirement accompagné par un accroissement de la compétition dans les secteurs concernés, soit une libéralisation En 2006 Ali Mansoor est revenu au pays, pour agir comme secrétaire financier. Ses prises de positions, ont été souvent critiquées par les syndicalistes la fonction publique. Il a, depuis 2013, repris ses fonctions à la Banque Mondiale. 

Il y a 39 ans : le 23 avril 1988

2000 postulants pour cinq postes de deuxièmes secrétaires

Cinq deuxièmes secrétaires sont recrutés pour exercer au ministère des Affaires étrangères. Les postes sont vacants depuis deux ans. 2 000 candidats postulent. Les recrues sont Usha Dwarka, Naresh Servansing, Bipin Kumar Rudhee, Somduth Soborun et Iqbal Latona. Leur recrutement est mentionné dans la presse ainsi que leurs salaires qui s’élevent à ….Rs 4 975 par mois. A l’époque, les fonctionnaires ne bénéficient pas d’un traitement très généreux. Usha Dwarka est aujourd’hui secrétaire aux Affaires étrangères et Naresh Servansing après avoir servi comme ambassadeur de Maurice en Europe, travaille à l’Organisation Mondiale du Commerce. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires