L'express leaks du dimanche 16 avril au vendredi 21 avril

Avec le soutien de

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.

Démissionnez !

Des affiches placardées dans la circonscription no 6, Grand-Baie–Poudre-d’Or, réclame le départ de Sudesh Rughoobur. Cette campagne d’affichage a été menée après l’implication du député dans un litige concernant un paiement de Rs 20 millions, rapporté dans «l’express». Si les affiches portent le nom de l’imprimeur, aucune mention n’est faite sur celui qui est derrière cette initiative.

La prison fait son stock

Le Mauritius Prison Service a décidé de passer une commande de 50 000 kg de poisson sans tête et 36 740 kg de viande d’agneau surgelés pour l’année 2017-2018. Les éventuels fournisseurs ont jusqu’au 17 mai pour faire acte de candidature. Celuici aura à fournir également de la viande de mouton, de boeuf, du poulet et des saucisses végétariennes. Une des conditions attachées à l’éventuel fournisseur : il devra être en mesure de livrer la commande dans un délai de cinq jours après avoir obtenu la commande. Une question se pose : comment comptent-ils conserver tous ces produits pendant près d’un an ?

L’après pre-reg

Les malheurs ne semblent pas près de se terminer pour les jeunes diplômés en médecine. Après une longue bataille afin d’obtenir l’internat, d’aucuns se demandent quelles sont les réglementations pour ces derniers. Car, semble-t-il, certains se retrouvent à recevoir des instructions verbales sur leurs heures de travail qui sont, en plus, très irrégulières.

Le Nandanee backlash

Dans un groupe WhatsApp restreint, des membres haut placés du Parti travailliste disent constater un contreeffet du show «hautain» de Nandanee Soornack cette semaine. «Cela a ravivé les mauvais souvenirs de cet électorat qui nous avait délaissés à cause d’elle et qui commençait peu à peu à revenir vers nous. Espérons qu’avec le temps, elle soit oubliée», a écrit l’un d’eux.

Jonathan drew se lâche

On le connaît comme un gentleman débonnaire et il n’a pas failli lors de son discours pour la célébration du Queen’s birthday. Alors que l’audience s’est mise à faire du bruit à l’annonce de l’arrivée des stars de Liverpool à Maurice, le haut-commissaire britannique, Jonathan Drew, a lancé un «order order» qui a rappelé celui de Maya Hanoomanjee, les mardis, à l’Assemblée. Ce qui n’a pas manqué de faire rire les ministres et autres parlementaires présents.

Haut fonctionnaire intouchable ?

Les habitants d’un quartier résidentiel de Flic-en-Flac ne savent plus comment mettre fin à la pollution sonore que causent chaque week-end les locataires d’un campement. Les démarches de faire verbaliser le propriétaire n’ont jamais abouti. Ce dernier n’est autre qu’un haut fonctionnaire devenu célèbre grâce à l’affaire MedPoint.

Fidèles aux anciens

Alors que son parti essaie de la propulser dans un bastion mauve des Plaines-Wilhems, cette jeune membre du MMM n’y est pas bien accueillie. Les militants de cette circonscription semble avoir une préférence pour les anciens qui sont systématiquement sur le terrain.

En panne de blindés

Alors qu’il revient à la Special Supporting Unit (SSU) d’effectuer les transferts de détenus de la cellule à la cour dans des cas à hauts risques, c’est la Special Mobile Force qui a dû se charger de celui de Navind Kistnah. La raison : les blindés de la SSU sont hors service au garage depuis deux ans. Cette unité de la police devra bientôt recevoir six nouveaux blindés.

Les pieds de mon père

Le chauffeur d’une haute personnalité du judiciaire a payé les frais de son refus. Alors qu’il s’était rendu à la résidence de son patron, le père de ce dernier finissait de faire un brin de jardinage. Le paternel, dont les pieds étaient boueux, a alors demandé au chauffeur de lui laver les pieds, ce que le chauffeura refusé. En entendant cela, le patron a décidé de transférer sur-le-champ le chauffeur.

L’épine dans la rose

Suivant le confidentiel intitulé «Au nom de la Rose» paru la semaine dernière, l’«Acting Director» du PRB a tenu à préciser qu’il peut y avoir des fleurs posées sur son bureau, mais que celles-ci ne sont pas apportées par une femme. Nous sommes désolés pour cette épine dans l’honneur du bureau et des personnes concernées.

Le PMO s’emmêle les pinceaux

C’est le chaos, semble-t-il, au sein du bureau du Premier ministre. Alors que le personnel du secrétaire au Cabinet devait organiser des rencontres pour une délégation de la presse chinoise, rien ne s’est passé comme prévu. Outre de communiquer la mauvaise date à la presse locale et de changer l’heure plusieurs fois et ce, jusqu’à la vieille de la rencontre pour finalement ne pas se pointer à l’heure du rendez-vous, il a fallu appeler au bureau du Premier ministre à l’heure venue pour apprendre que la rencontre avait été annulée. Sans aucune explication ni excuse pour les inconvénients.

La notoriété de SAJ

Alors qu’on le prenait en photo avec le ministre mentor, cet ancien président de la République soulignait, en rigolant, qu’il ne retrouvera certainement pas la photo dans les journaux. Avant d’ajouter qu’il lui faudra adopter le langage de sir Anerood Jugnauth pour que lui aussi se retrouve en une. Certainement pas, on espère. La grossièreté est un vilain défaut !

Álvaro Sobrinho a disparu

Ne vous inquiétez pas, Álvaro Sobrinho n’est pas en cavale, ni l’a-t-on kidnappé. Mais il se peut bien que toutes les données le concernant au Passport and Immigration Office aient été effacés. En effet, nos sources concordent à dire que le nom même de Sobrinho ne figure plus sur la base de données alors qu’il y était quelque temps de cela. Simple erreur de vérification ou y a-t-il là une tentative d’effacer les traces du milliardaire angolais sur le sol mauricien ?

Pro Ajay et pro Pradeep

Les malheurs d’Ajay Gunness avec la justice font-ils le bonheur de Pradeep Jeeha ? C’est ce qui se murmure dans les rangs du MMM après les démêlés du secrétaire général du MMM avec la police récemment. Gunness et Jeeha sont en poste pour être l’adjoint du leader mauve – et il existe une rivalité certaine entre les deux hommes et leur clan respectif.

Neveu ou cousin ?

Un parti de l’opposition ne sait pas comment mieux exploiter politiquement l’arrestation de Hans Ballah pour importation de drogue. Doit-on le présenter comme le cousin de Pravind Jugnauth ou comme le neveu du secrétaire au Cabinet ? En fait, Hans Ballah est un neveu de Lady Sarojini Jugnauth. Eu égard aux discours des Jugnauth sur la drogue, tout le monde surveille un éventuel «cover up» dans cette affaire…

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires