Ce qu’en pensent les  Mauriciens :Salaire de Rs 476 500 pour Gérard Sanspeur

Avec le soutien de

Gérard Sanspeur, senior adviser au bureau du premier ministre, touche un salaire de Rs 476 500. Il se justifie, expliquant qu’il est président du conseil d’administration de trois organisations «de grade a», soit le Board of Investment, Landscope Mauritius et la Financial Services Promotion Agency. Il perçoit rs 70 000 de chacune de ces entités.

Kaviraj Seeboruth, 52 ANS, entrepreneur

Kaviraj Seeboruth

 «Nous ne pouvons accepter qu’un conseiller perçoive un salaire de Rs 476 500. Le pays va mal et ils sont tous aveuglés par l’argent. La dernière fois, c’était le salaire de Vijaya Sumputh, aujourd’hui c’est celui de Gérard Sanspeur. Auparavant, on employait 2 500 laboureurs mais à présent, ils ne sont qu’environ 200. Il existe plusieurs façons d’investir et de créer de l’emploi, au lieu de gaspiller l’argent en donnant Rs 476 500 à des conseillers.»

Christian marc, 55 ans, agent de sécurité

Christian marc

«Je pense que c’est exagéré. On est en train de gaspiller les fonds publics avec le salaire de certaines personnes. C’est vraiment triste car ceux qui travaillent dur ne sont pas aussi bien payés.»

Cassim Casmally, 50 ans, chauffeur

Cassim Casmally

«C’est trop pour un conseiller. Il faut absolument réduire son salaire. Il y a des Mauriciens qui n’ont rien à manger et d’autres qui demandent la charité pour se faire opérer. On aurait pu améliorer le système de santé au lieu de faire du gaspillage avec les fonds publics.»

Oomarduth Hurrynarain, 61 ans, chauffeur

Oomarduth Hurrynarain

«C’est inacceptable. Il y a des Mauriciens qui travaillent jour et nuit pour avoir Rs 7 500 par mois pendant que l’on fait des dépenses inutiles avec les salaires de certaines personnes, dont Vijaya Sumputh et Gérard Sanspeur. Si l’on mène d’autres enquêtes, je suis sûr que l’on trouvera d’autres salaires exagérés.»

Antonio Gracia, 45 ans, assistant

Antonio Gracia

«C’est un salaire trop élevé. Ce n’est pas logique car ils auraient bien pu investir cet argent dans le combat contre la pauvreté. Au lieu d’aider la population, ils sont plus attirés par l’argent.»

Diksha Purmessur, 24 ans, coordinatrice de projets

Diksha Purmessur

«Je pense que c’est un salaire exorbitant. Ce n’est pas normal. Cela fait mal au cœur de voir que certaines personnes travaillent dur et vivent dans la pauvreté pendant que d’autres gaspillent l’argent public.»

Brando Lindor, 24 ans, cuisinier

Brando Lindor

 «Ils abusent. C’est pour cela que les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres. Les membres du gouvernement ont besoin de nous pour voter pour eux et nous contribuons à l’économie du pays en payant la taxe. Mais nous n’avons rien en retour.»

Shalini Urpathee, 33 ans, vendeuse

Shalini Urpathee

«C’est inadmissible. On est en train de jouer avec les fonds publics. Ce n’est pas normal que l’on paye la taxe mais que l’on n’ait rien en retour. Il faudrait se concentrer sur le combat contre la drogue et la pauvreté.»

Alain donald, 59 ans, chômeur

Alain donald

«Nous savons tous qu’il y a un abus de pouvoir. C’était aussi le cas pour le salaire de Vijaya Sumputh. Les membres du gouvernement font ce qu’ils veulent ; il y a une mafia au sein du gouvernement.»

 Une publication du quotidien BonZour

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires