Dans la presse le 20 avril

Avec le soutien de
Les députés travaillistes Clarel Malherbe, Hervé Aimée et Marie-Claude Arouff-Parfait sont accusés d’avoir insulté le leader du MMM,  Paul Bérenger.

Les députés travaillistes Clarel Malherbe, Hervé Aimée et Marie-Claude Arouff-Parfait sont accusés d’avoir insulté le leader du MMM,  Paul Bérenger. 

Il y a 20 ans : le 20 avril 1997

Le torchon brûle entre les partenaires du gouvernement PTr-MMM

Paul Bérenger fait part d’une profonde colère à la base du Mouvement militant mauricien (MMM). Commentant l'état des relations entre les deux partenaires de l'alliance gouvernementale, le leader du MMM déclare : «Zafer pa bon.» Les militants, dit Bérenger, sont blessés par les «attaques directes et les insultes» des backbenchers du Parti travailliste, Clarel Malherbe, Hervé Aimée et Marie-Claude Arouff-Parfait, contre le leader du MMM. Ce dernier qualifie les députés travaillistes de «frustrés qui rêvent d’être ministres». Réagissant aux propos de Bérenger, Clarel Malherbe, le traite de «carapate». Le MMM, après de longs débats, décide de tenir un congrès seul pour le 1er mai. Le ver est déjà dans le fruit. Bien vite, ce sera la rupture et le MMM se retrouvera dans l’opposition.

D’autres événements dans la presse le 20 avril

Il y a 50 ans : le 20 avril 1967

Nouvelle gare à Curepipe

Le nouveau terminus pour autobus à Curepipe sera livré dans quelques semaines. Elle décongestionnera le centre-ville, disent les autorités. Les autobus ne passeront plus sur la route principale devant le collège Royal et l’Eglise Sainte Thérèse. On parle d’un droit de péage à… 10 sous par autobus quittant la gare.

En 1970, l’administration municipale sur une proposition de Gaëtan Duval  le fit nommer Gare Jan Palach, d’après cet étudiant tchèque qui, en signe de protestation, s’immola par le feu, le 16 janvier 1969, devant les chars soviétiques qui envahissaient Prague. La gare de Curepipe a, aujourd’hui, besoin d’être rénové.

Il y a 40 ans : le 20 avril 1977

Henry Garrioch nommé chef juge

Henry Garrioch, pas encore anobli, accède aux fonctions de chef juge, à l’âge de 61 ans. Il succède à Sir Maurice Latour-Adrien qui part à la retraite. C’est la consécration d’une brillante carrière pour celui qui a débuté, en 1936, comme «commis» au greffe de la Cour suprême.

Promu clerc de juge, Garrioch obtient une bourse du Commonwealth et fait des études de droit au Gray's Inn. Reçu avocat, il revient au pays et entre au Parquet. Il y gravit tous les échelons et devient Director of Public Prosecutions, avant d’être nommé juge en 1968, puis Senior Puisne Judge en 1970. Quand sir Raman Osman, le premier gouverneur général mauricien se retire en 1977, sir Henry Garrioch assure l’intérim pendant un cours moment avant de revenir à la Cour suprême.

Il y a 10 ans : le 20 avril 2007

Une étude de faisabilité sur le port de Mahébourg

La Mauritius Marine Authority (MMA) commandite une étude de faisabilité sur la réouverture du port de Mahébourg. Elle sera confiée au cabinet de consultants britanniques, Posford Duvivier. L'étude est prévue de porter sur le potentiel de développement du port de Vieux-Grand-Port, les infrastructures à aménager, le coût des investissements et les types de marchandises qui pourraient y être déchargées (produits pétroliers, marchandises diverses ou autres).

Une fois élaborées, les propositions techniques et financières devaient être communiquées à la Banque mondiale en vue d'un éventuel financement. Ce n’était pas la première étude sur le port de Mahébourg. Posford Duvivier avait déjà fait une étude préliminaire en 1994 sur les possibilités de transférer à Vieux-Grand-Port, la manipulation et le stockage des produits pétroliers. Une firme française de consultants, le Bureau central d'Etudes d'Outre-Mer (BCEOM), avait aussi réalisé une étude, en 1985, sur le port du sud-est du pays et les activités commerciales qu'il peut accueillir. A ce jour, aucun développement n’a été entrepris au port de Mahébourg. Sans doute, on attend la prochaine étude.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires