Marchés : L’or sur une tendance haussière

Avec le soutien de

L’or a atteint mardi 1 284,89 dollars l’once, son cours le plus élevé depuis cinq mois.

Les conditions sont-elles réunies pour une envolée prochaine de l’or ? Les tensions géopolitiques telles que le conflit nord-coréen et les incertitudes sur l’avenir de l’Europe rendent les marchés nerveux, ce qui alimente l’attrait de l’or comme valeur refuge. À cela s’ajoute une hausse de la demande physique pour le métal jaune de la part de la Chine et de l’Inde.

L’once d’or a atteint, en effet, 1 284,89 dollars mardi, son plus haut niveau depuis cinq mois. Dans le même temps, sur les marchés à terme (futures), le prix de l’or a grimpé de 3 % en quatre séances.

Cette tendance correspond aux prévisions des 35 analystes et traders interrogés par Reuters l’année dernière. Ils avaient estimé que le cours de l’or passerait à 1 331 dollars l’once, soit son niveau le plus élevé depuis 2013 quand l’or avait chuté de 28 %.

Imritt Ramtohul, conseiller en investissements, explique que l’or est une valeur de refuge dont le cours gagne généralement du terrain quand celui du billet vert flanche. «Donald Trump a déclaré récemment que le dollar était trop fort, ce qui, logiquement, mettrait des pressions sur le billet vert. Du coup, cela profiterait à l’or», explique-t-il

L’or a tendance à séduire dans un contexte de risques géopolitiques accrus. «Dans le passé, le cours de l’or a bondi de 50 à 100 dollars américains en réaction à des évènements géopolitiques», rappelle le Fund Manager Ajay Gujadhur. «Notamment à la suite de la crise de la dette européenne au deuxième trimestre de 2010, lorsque l’or a progressé de 23 % en euros par crainte d’une généralisation de la crise.»

Le contexte actuel comporte de nombreuses instabilités géopolitiques associées à des risques de conflits : les négociations du Brexit, les élections en Europe et les relations russo-américaines, sans compter la situation tendue au Moyen-Orient et en Corée du Nord.

Le site financier Marketwatch cite Edward Meir, un consultant indépendant dans le négoce des matières premières chez INTL FCStone, qui pense que les tensions avec la Corée du Nord devraient «rendre les marches plutôt nerveux».

Saison des mariages

En parallèle, la demande d’or physique en Inde, qui dispute la place de premier acheteur du métal jaune à la Chine, a augmenté en mars. Selon les statistiques du ministère indien des Finances, les importations ont augmenté de façon significative, à 120,8 tonnes en mars. De plus, la saison des mariages, qui s’accompagne d’une tradition d’offrir de l’or, vient de commencer en Inde. Une raison de plus, estiment les analystes, pour faire grimper son cours.

Valeur refuge, le métal jaune maintient une corrélation inverse avec les autres classes d’actifs en cas de tension sur les marchés. Il permet aux investisseurs d’équilibrer et de diversifier les risques de leur portefeuille.

Comment investir dans l’or?

Nul besoin de courir après les lingots. Investir dans l’or se fait le plus souvent par le biais d’un fonds de placement coté en Bourse. Depuis 2014 , un tel fonds se transige à la fois sur la Bourse de Maurice et celle de Johannesburg. Le Chief Executive de la Bourse de Maurice, Sunil Benimadhu, soutient que «NewGold demeure un produit stable avec un rendement relativement appréciable. C’est un produit qui investit directement dans les lingots d’or». Du coup, l’évolution des cours de NewGold en Bourse dépend à la fois de l’évolution du cours de l’or et de l’évolution de la parité dollar/roupie, vu que les titres de NewGold sont négociés en roupies à la Bourse de Maurice.

Quid de Mauritius Gold Fund ?

En 2015, le ministère des Finances, alors sous la tutelle de Vishnu Lutchmeenaraidoo, avait lancé le Mauritius Gold Fund conjointement avec SBM Holdings et la Banque de Maurice. Objectif : permettre à chaque Mauricien d’investir dans l’or qui se trouve à la Banque centrale. Le projet Mauritius Gold Fund a été mis au placard par son successeur, Pravind Jugnauth, suivant la mutation de Vishnu Lutchmeenaraidoo au ministère des Affaires étrangères.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires