PNQ: Xavier Duval cible Pravind Jugnauth sur quatre projets de loi

Avec le soutien de
Le leader de l’opposition adressera sa PNQ au Premier ministre Pravind Jugnauth au Parlement, mardi 18 avril.

  Le leader de l’opposition adressera sa PNQ au Premier ministre Pravind Jugnauth, au Parlement, mardi 18 avril.  

Où en est le gouvernement avec l’Anti-Defection Bill, le Financing of Political Parties Bill, le Declaration of Assets Bill et le Freedom of Information Bill ? C’est ce que tentera de savoir Xavier-Luc Duval à l’Assemblée nationale, ce mardi 18 avril. Le leader de l’opposition adressera sa Private Notice Question (PNQ) au Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth.

Xavier-Luc Duval veut également que le gouvernement rende publiques les instructions envoyées pour la mise sur pied de ces projets de loi au State Law Office.

Le député Jahangeer boude la réunion parlementaire

Une soixantaine de questions figurent à l’agenda de la séance parlementaire de ce mardi. Parmi elles, une question de Bashir Jahangeer, député de la circonscription n°13 (Rivière-des-Anguilles– Souillac), adressée au Premier ministre. Selon nos informations, il se serait absenté de la réunion parlementaire, évoquant la célébration du lundi de Pâques, mais la vraie raison c’est qu’il voulait esquiver une tentative de certains membres du gouvernement de l’obliger à retirer sa question.

Le libellé de la question B/231 de Bashir Jahangeer est le suivant : «Whether, in regard to the Business Parks of Mauritius Limited, he will, for the benefit of the House, obtain from Landscope Mauritius Ltd, information as to the name of the contractor whose services have been retained for the maintenance of the building, housing the headquarters thereof, in Ébène, indicating the contractual value thereof for each of the years 2010 to 2014?»

Le bouillant député veut en effet savoir si ce contrat a été accordé à un proche du pouvoir sans passer par un exercice d’appel d’offres. En son absence de la réunion parlementaire, ladite question est restée à l’agenda pour la séance de l’Assemblée nationale d’aujourd’hui.

De plus, le même député croisera le fer avec le vice-Premier ministre et ministre de l’Énergie, Ivan Collendavelloo, au sujet du projet de construction d’une centrale photovoltaïque par Voltas Green Ltd, à Queen- Victoria. Il veut savoir où en est le projet.

En ce qui concerne la réunion parlementaire, elle, s’est beaucoup attardée sur le nombre de personnes qui devront intervenir sur les deux motions qui sont inscrites à l’agenda. La première, du député Alan Ganoo, réclame l’annulation de la hausse du prix du carburant et la seconde, du député Patrice Armance, sur la mise au frigo des règlements ayant trait à l’Environment Protection Act de 2017. Ces amendements autorisent le constructeur du Metro Express à donner suite à la mise en œuvre du projet sans avoir recours à un certificat d’Environment Impact Assessment.

Selon Maneesh Gobin, Chief Whip du gouvernement, au moins une dizaine d’orateurs interviendront sur chaque motion. Il est fort probable, donc, que la séance parlementaire d’aujourd’hui soit longue. Et hormis les questions parlementaires, The Mauritius Insitute of Education (Amendment) Bill, The Shooting and Fishing Leases (Amendment) Bill et le Land Drainage Authority Bill figurent en deuxième et troisième lectures.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires