Le Hochet: le village célèbre ses 25 ans d’autonomie

Avec le soutien de
Le bâtiment abritant le Village Hall où se réunit aussi le conseil du village.

Le bâtiment abritant le Village Hall où se réunit aussi le conseil du village.

En 1992, ce village a eu son propre conseil, qui est situé au morcellement Raffray. Un évènement, qui mérite sans doute d’être célébré. Kisna Canarapen, conseiller depuis 1992 et représentant au conseil de district de Pamplemousses, est d’avis que ce détachement a été fait dans l‘intérêt du village et de ses habitants car avant «la majorité des projets étaient réalisés à Terre-Rouge et le village de Le Hochet était quelque peu oublié». Néanmoins, malgré certains projets qui ont été réalisés pour eux, ce conseiller pense qu‘il reste encore beaucoup à faire.

Avec les nouveaux morcellements en chantier depuis quelque temps, le nombre d‘habitants à Le Hochet a augmenté passant à environ 13 000 personnes. Ce qui fait de le Hochet un des plus grands villages du Nord. D‘ailleurs, au conseil de district de Pamplemousses, contrairement à d‘autres villages qui comptent un seul représentant, Le Hochet a deux conseillers, Kisna Canarapen qui siège au conseil depuis 1992 et Ganesh Jeebodh. Donc cela fait 25 ans d’autonomie. Pour les deux conseillers, cela a été un avantage car après ce détachement, le village a pu réaliser plusieurs projets comme la construction de deux terrains de foot, un à Morcellement Raffray et l‘autre à la cité CHA. De plus, le village a obtenu un bâtiment pour abriter le conseil et qui est utilisé comme Village Hall. Cette salle permet de réunir les habitants autour de nombreuses activités. «Auparavant, il n’y en avait aucune car tous les projets et les activités étaient concentrés à Terre-Rouge», raconte Kisna Canarapen.

Le conseiller Kisna Canarapen raconte son village avec fierté.

Cet évènement mérite d’être célébré et dans ce contexte plusieurs activités sont prévues. A la fin du mois, soit le 30 avril, il y aura une marche d’organisée à travers le village. «Elle débutera à la cité CHA et prendra fin au Morcellement Raffray. Làbas, nous avons prévu des jeux, des fun games, des tournois de pétanque et de foot», explique Kisna Canarapen. Le 14 mai, un déjeuner sera organisé à l’intention des ainés du village, de même qu’une grande fête culturelle en présence de nombreuses personnalités et à cette occasion, plusieurs travailleurs sociaux du village seront honorés.

Projets inachevés

Profitant de cet évènement, les deux conseillers Kisna Canarapen et Ganesh Jeebodh pensent qu‘il y a encore des projets qui devraient être réalisés dans l‘intérêt des habitants. «Apres ce détachement, nous avions des projets comme l’installation des lampadaires dans certains endroits, l’asphaltage des routes et la remise en état du terrain de foot entre autres. Mais après, il n’y a pas eu de suivi. Après tant d‘années, les routes se sont détériorées et méritent une bonne réfection. Ilfaudrait que des drains soient aménagés dans certains lieux et les deux terrains de foot ont besoin d’être remis en état», dit Kisna Canarapen. Selon les deux conseillers, un complexe sportif serait aussi une nécessité pour le village.

Ils soulignent que depuis deux ans, des travaux de rénovation avaient débuté dans le bâtiment abritant leur Village Hall et que ces travaux ne sont toujours pas terminés. Ainsi, ils lancent un appel au président du conseil de disitrict, Sunael Purgus, pour que ces travaux soient complétés le plus rapidement possible. «Nous aurions souhaité que pour nos 25 ans d’autonomie, les autorités nous accordent une attention particulière et réalisent certains de nos projets qui sont toujours en chantier», lance un des deux conseillers.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires