Parus dans la presse le 16 avril

Avec le soutien de
Feu sir Seewoosagur Ramgoolam, alors Premier ministre, avait annoncé la date des élections du 11 juin 1982, dix mois après la dernière séance de l’Assemblée législative.

Feu sir Seewoosagur Ramgoolam, alors Premier ministre, avait annoncé la date des élections du 11 juin 1982, dix mois après la dernière séance de l’Assemblée législative.  

Il y a 35 ans: le 16 avril 1982

  • Elections générales : le 11 juin. Nomination Day : le 30 avril. La date des élections générales est annoncée. L’attente aura été longue. La dernière séance de l’Assemblée législative avait eu lieu 10 mois auparavant, soit le 16 juin 1981. Les partis politiques se préparent pour le scrutin et tous les dirigeants se disent confiants de leur réélection. Le Premier ministre sir Seewosagur Ramgoolam recevant la presse montre son siège et dit : « Je retrouverai cette place après le 11 juin. »  Les autres leaders politiques sont satisfaits. Cependant, Paul Bérenger  secrétaire général du MMM, estime que « cette longue attente sera au détriment du pays. » Harish Boodhoo du PSM se déclare soulagé. Philippe Blackburn du RPL souligne que les dates « sont conformes à la Constitution. »  Sir Gaëtan Duval trouve que les partis politiques auront le temps de se préparer. Eliézer François croit que l’annonce mettra fin aux spéculations. Beaucoup ont déchanté après le premier 60-0 de l’histoire avec le raz-de marée MMM-PSM et la déroute du Parti travailliste et du PMSD.
  • Parmi les Returning Officers désignés pour ce scrutin, on retrouve de jeunes magistrats qui, par la suite, feront une belle carrière. Bernard Sik Yuen, aujourd’hui chef juge à la retraite, était affecté à la circonscription nº 1, Ahmad Jeewah, ancien ministre et ex-président du MMM était au nº 3,  Ivan Collendavelloo, actuel Deputy Prime minister, était à Rivière-du Rempart pour proclamer l’élection du futur Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, Keshoe Parsad Matadeen, aujourd’hui Chef juge était à Rivière-des-Anguilles le fief d’Harish Boodhoo, Suleiman Hateea, aujourd’hui Ombudsman était à Belle-Rose-Quatre-Bornes où Bérenger se fit élire.

Il y a 15 ans: le 16 avril 2002

Feu Germain Comarmond, alors directeur du Board of Investment (BOI) était très optimiste pour le flux d’investissements à Maurice à son retour de mission dans les Emirats arabes.
  • Maurice destination pour l’investissement. Les délégations rentrant de mission ramènent de bonne nouvelles pour l’investissement à Maurice. Germain Comarmond, le directeur général du Board of Investment (BOI), revenant de Dubayy rapporte que des hommes d'affaires asiatiques qui y sont établis s'intéressent à investir dans l'offshore mauricien.  Les Indiens ne pouvant acquérir des biens à Dubayy se tournent vers Maurice afin de « park their wealth », dit-il. De son côté, rentrant de mission à Luxembourg, Sushil Khushiram, le ministre du Développement économique, des Services financiers affirme que les opérateurs du « septième plus grand centre financier au monde » comptent utiliser Maurice pour des  investissements en Afrique. Le concept de Maurice passerelle vers l’Afrique date de cette époque.  
  • Sauvés après 20 jours de dérive en mer.  Francis Allas et Nasser Lallmamode, deux pêcheurs habitant Pailles et portés disparus depuis le 26 mars, sont retrouvés vivants à 100 milles nautiques des côtes de Madagascar par le navire de guerre français La Grandière. Leur pirogue a dérivé pendant 20 jours et ils ont survécu en consommant du poisson cru et de l’eau de pluie. Il est prévu qu’ils passent par La Réunion avant de rentrer à Maurice. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires