Parlement: mais où était donc Shakeel Mohamed?

Avec le soutien de
Le chef de file du Ptr promet de l’ambiance au parlement mardi prochain.

Le chef de file du Ptr promet de l’ambiance au Parlement, mardi prochain.

Son siège était vide. Et cela n’est pas passé inaperçu, au Parlement, mardi 11 avril. Dès lors, que ce soit sur lexpress.mu ou les réseaux sociaux, les internautes ont commencé à s’interroger sur l’absence de Shakeel Mohamed. Surtout que, pour bon nombre d’entre eux, le chef de file du Parti travailliste, au sein de l’hémicycle, figure parmi ceux qui apportent du piment à la séance parlementaire. C’est ce qu’ils ont constaté depuis la retransmission en direct des débats.

La question qu’ils se sont alors posée est : où était passé Shakeel Mohamed ? D’autant que le lendemain, le député de l’opposition a été vu aux côtés de son client, Iqbal Mallam Hasham, en cour de Rose-Hill. Ce jour-là, les deux charges pesant sur l’ancien directeur général de la State Investment Corporation, accusé avoir utilisé sa position pour obtenir des faveurs de Bramer Property Fund, ont été rayées. L’avocat était-il occupé à ficeler le dossier ? 

«Mardi matin, mon oncle, le radiologue Feroz Ramjanally, est décédé. L’enterrement a eu lieu le même jour en début d’après-midi», a confié Shakeel Mohamed à ce propos, hier. Et d’ajouter que le Dr Feroz Ramjanally est également le beau-père de son client, Iqbal Mallam Hasham. «C’est pour cela qu’il était très ému le jour du jugement. Cette affaire avait plombé la santé du père de son épouse et il aurait aimé partager la bonne nouvelle avec lui. Malheureusement, celui-ci est décédé la veille.»

Toutefois, Shakeel Mohamed promet d’être fidèle au rendez-vous ce mardi «pou met enn ti lambians». Cela, même s’il n’a aucune question inscrite à son nom. Pourquoi ? «Selon les standing orders, les députés doivent envoyer leurs questions une semaine à l’avance. Mais, il y a des députés de la majorité qui ‘violent’ ces standing orders. L’un d’eux a envoyé des questions qu’il compte poser jusqu’à la fin de la session, en juin. C’est leur stratégie politique pour bloquer la place», fait valoir notre interlocuteur. 

Shakeel Mohamed dit avoir porté l’affaire à l’attention de la Speaker, Maya Hanoomanjee, ainsi qu’au Chief Whip Maneesh Gobin. Il attend qu’une décision soit prise à cet effet.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires