Rezistans ek Alternativ: «Les explications de la présidente sur l’affaire Sobrinho ne tiennent pas la route»

Avec le soutien de
Les membres de Rezistans ek Alternativ sont revenus sur l’affaire Sobrinho lors d’un point de presse, samedi 15 avril.

Les membres de Rezistans ek Alternativ sont revenus sur l’affaire Sobrinho lors d’un point de presse, samedi 15 avril. 

«Nou ena enn regard profond é nou pensé ki zafer Sobrinho bien danzéré…» Les membres de Rezistans ek Alternativ ont commenté l’affaire Sobrinho, samedi 15 avril. C’était lors d’une conférence de presse tenue à Moka. Le parti de gauche a également statué sa position par rapport à la déclaration de la présidente de la République sur la chaîne de télévision nationale sur cette affaire.

«Elle s’est adressée à la population en donnant de vagues informations. Ses explications ne tiennent pas la route», ont fait ressortir les membres de Rezistans ek Alternativ. Et de poursuivre que «même après ses explications, nous sommes toujours dans le flou et ne savons pas à quel point elle est impliquée dans toute cette affaire. C’est grave si elle vient jouer à la victime maintenant». Le parti de gauche est également d’avis qu’il y a de nombreux cas similaires à l’affaire Alvaro Sobrinho à Maurice.

Rezistans ek Alternativ a, dans la foulée, demandé à la présidente de la République de venir de l’avant avec une liste de tous les businessmen qui sont impliqués dans cette affaire.

Commentant le projet hôtelier Le Chaland Resort, à La Cambuse, Ashok Subron a demandé au groupe Currimjee d’arrêter d’intimider le tribunal de l’environnement . Il demande au ministre mentor de s’expliquer sur toute cette affaire lors d’un face à face avec Rezistans ek Alternativ et la plateforme Aret Kokin Nu Laplaz qui milite contre ce projet.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires