Bérenger: «Présidente pensé li otorisé fer leson a loposition alor ki linn fané partou»

Avec le soutien de
L’ancien leader de l’opposition est revenu sur plusieurs dossiers lors de son point de presse hebdomadaire, samedi 15 avril.

L’ancien leader de l’opposition est revenu sur plusieurs dossiers lors de son point de presse hebdomadaire, samedi 15 avril.

«Je conseille à la présidente de la République de se retirer tranquillement dans l’intérêt de Maurice…» L’ancien leader de l’opposition n’a pas été tendre envers Ameenah Gurib-Fakim. Paul Bérenger commentait la démission de la présidente de la République de Planet Earth Institute lors de sa conférence de presse hebdomadaire, samedi 15 avril. Selon le leader des mauves, elle a plaidé coupable en se retirant soudainement de cet institut.

«Kouma li vini li pled koupab. Li retire li avek l’affaire Sobrinho. Li donn nou réson ki linn faner ‘all the way’» Et de poursuivre que «la présidente pense qu’elle a le droit de faire la leçon à la presse et à l’opposition alors qu’elle a, elle-même, fauté sur toute la ligne». Paul Bérenger a indiqué que d’ici mardi «le MMM se penchera sur la décision s’il ira de l’avant ou pas avec la pétition réclamant la démission d’Ameenah Gurib-Fakim».

Paul Bérenger n’a pas manqué d’égratigner le Premier ministre sur le dossier de la drogue. Il est d’avis que Pravind Jugnauth fait de la politique gratuite sur les fêtes religieuses. «Ki rézilta lor rézilta ? Dimounn pé anvi koné ki pé ariv Gianchand Dewdanee ek famez saisi La Réunion. Kot Navind Kisnah ? Sa ki dimoun anvi koné. Personne ne prend Pravind Jugnauth au sérieux», a fait ressortir l’ex-leader de l’opposition. Et de poursuivre que «si ces derniers temps Maurice est devenu ‘enn pasoir’ c’est parce que le travail n’a pas été bien fait. Rélévé téléphonik, lanket lors bann dimoun MSM tousala pann fer».

L’affaire Britam était également à l’agenda ce samedi. «Bizin fer la limier lor séki ine arivé ladan. Bizin koné si ine ena détournman kas.» Toutefois, affirme-t-il, «la commission d’enquête n’est pas crédible. C’est honteux».

C’est honteux !

Le leader du MMM est également revenu sur la Private Notice Question de Xavier-Luc Duval axée sur la pauvreté adressée à Alain Wong. «Enn minis pann fouti réponn. Li bizin démisioner ek ale nazé. Sa dégré inkompétans kinn ena mardi dan Parleman zamé ine ena», a fait ressortir Paul Bérenger. «A travers sa PNQ là ine trouvé bann là pé pran lamoné mé pa dépensé. C’est honteux !»

Il a, dans la foulée, félicité Alan Ganoo sur sa proposition d’amener la loi pour inclure la langue créole au Parlement. «Mo espéré gagn létan réponn. Nou ena enn lalang national. Fodé pas kominaliz li

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires