Mari, femme et fils poursuivis pour le meurtre d’un proche

Avec le soutien de
En cour de Flacq le mercredi 12 avril, la magistrate Meenakshi Bhogun a décrété que les Lutchmun feraient face à une accusation de «murder».

  En cour de Flacq, le mercredi 12 avril, la magistrate Meenakshi Bhogun a décrété que les Lutchmun feraient face à une accusation de «murder».  

Ils feront face à une accusation de murder. Rajmohun Lutchmun, 56 ans, sa femme Rajwantee, 51 ans,, et leur fils Rajiv Lutchmun seront poursuivis pour le meurtre de Beejendra Lutchmun qui n’est autre que le frère de Rajmohun. Ainsi en a décidé la magistrate Meenakshi Bhogun.

Mercredi 12 avril, devant le tribunal de Flacq, la magistrate a rendu les conclusions de l’enquête préliminaire sur le décès de Beejendra Lutchmun, survenu le 28 novembre 2013, à Gandhi Road, à Ernest-Florent. Elle estime qu’il y a suffisamment de preuves pour déféré cette affaire aux assises. De ce fait, le 18 juillet, l’affaire sera soumise aux assises où une date sera fixée pour le procès auquel feront face Rajmohun, Rajwantee et Rajiv Lutchmun.

Déposition de la veuve

Rajkumari Lutchmun, veuve de la victime, avait impliqué les trois accusés dans la mort de son mari, lors de sa déposition à la police. Elle a expliqué qu’ils habitent dans le même chemin que Beejendra Lutchmun.

Elle avance qu’ils ont traîné son mari dans leur maison pour le torturer avant de l’agresser à coups de sabre et de barre de fer. Elle soutient aussi que l’un des accusés a lancé un pot de fleurs sur la tête de la victime avant l’arrivée de la police.

Après avoir reçu des soins à la maison, Beejendra Lutchmun a été transporté à l’hôpital Jeetoo. Où il a subi deux interventions chirurgicales mais n’a pas survécu à ses blessures.

Soupçons de sorcellerie

Cette agression mortelle aurait pour toile de fond une affaire de sorcellerie. La famille Lutchmun soupçonnait Beejendra Lutchmun de pratiquer la sorcellerie.

 Il ressort que Beejendra Lutchmun aurait trempé ses pieds dans une infusion de feuilles de tamarin et aurait jeté l’eau sous un arbre. C’est à la suite de cet acte qu’il s’est fait agresser.

Rajmohun, Rajwantee et Rajiv Lutchmun avaient retenu les services de Mes Rama Valayden, Khemrajsing Gungla et Neelkanth Dulloo lors de  l'enquête préliminaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires