Parlement: le MMM cible Gérard Sanspeur et Sherry Singh

Avec le soutien de
Gérard Sanspeur est le Chairman de Landscope Mauritius et Sherry Singh le Chief Executive Officer de Mauritius Telecom.

Gérard Sanspeur est le Chairman de Landscope Mauritius et Sherry Singh le Chief Executive Officer de Mauritius Telecom.

Deux nominés politiques sont dans le viseur de Rajesh Bhagwan. Gérard Sanspeur, le conseiller spécial de Pravind Jugnauth et Chairman de Landscope Mauritius, ainsi que Sherry Singh, le Chief Executive Officer de Mauritius Telecom, également un proche du leader du Mouvement socialiste militant, feront l’objet d’une question parlementaire mardi prochain. Le député du Mouvement militant mauricien (MMM) veut savoir sous quelles conditions les deux hommes ont été recrutés.

Dans le cas de Gérard Sanspeur, le député mauve veut connaître le nombre de voyages qu’il a effectués. Il s’enquerra aussi des conseils d’administration où il siège. Rajesh Bhagwan souhaite aussi connaître le montant qui a été dépensé pour le lancement du projet Metro Express, en mars. L’ancien Whip de l’opposition demandera ainsi au Premier ministre si un appel d’offres avait été lancé pour désigner l’entreprise chargée d’organiser cet événement.

Pour sa part, Veda Baloomoody s’intéresse au sort des employés de la Mauritius Duty Free Paradise Co Ltd, qui ont été licenciés récemment. Il demandera également s’il y a eu de nouvelles recrues au sein de cette compagnie depuis janvier 2015. Aadil Ameer Meea posera, lui, une question sur l’avènement de la télévision privée. 

Du côté du Parti travailliste (PTr), Ritesh Ramful questionnera le ministre Sudhir Sesungkur sur le paiement prévu, le 30 juin, aux détenteurs de la police d’assurance Super Cash Back Gold de l’ex-BAI. De son côté, Ezra Jhuboo a des questions sur sa circonscription. La députée indépendante Danielle Selvon aura quatre questions. L’une d’entre elles concerne l’introduction d’un code de conduite pour les ministres tandis qu’une autre sera axée sur l’état des plages publiques.

Une question de Ritesh Ramful rejetée

Ce député du PTr voulait savoir si le Premier ministre avait l’intention d’instituer un comité sous l’article 30 de la Constitution pour enquêter sur le rôle de la présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim dans l’affaire Sobrinho. Mais Ritesh Ramful a essuyé un refus. L’Assemblée nationale ayant rejeté sa question.

L’opposition invitée à signer la pétition pour la démission de la Présidente

Xavier-Luc Duval a pris la décision d’adresser une lettre à la présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim pour lui demander de démissionner. Le leader de l’opposition compte solliciter les autres partis à souscrire à sa démarche. Interrogé dans le courant de la semaine, le chef de file du Parti travailliste au Parlement, Shakeel Mohamed, a soutenu que Xavier-Luc Duval a déjà discuté de la question avec lui. «C’est une bonne initiative. J’espère que cette pétition sera adressée à la présidente le plus rapidement possible, car il faut refaire l’image de la présidence qui a été entachée par le scandale d’Álvaro Sobrinho.» De son côté, Alan Ganoo, leader du Mouvement patriotique, avance qu’il a été le premier à réclamer la démission de la présidente de la République. Il dit attendre le contenu de la lettre avant de prendre une décision pour apposer sa signature. Même son de cloche du côté du Mouvement militant mauricien.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires