L'express leaks du dimanche 02 avril au vendredi 07 avril

Avec le soutien de

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.

Cours de rattrapage

Drôles d’invités au séminaire organisé par l’ICAC jeudi. Deux personnalités contre lesquelles cette institution avait initié des poursuites pour corruption étaient présentes dans la salle de conférence en vue d’assister à la séance de formation. Renseignements pris, c’est la direction qui les a invités, afin de leur rafraîchir la mémoire sur la corruption.

 

Retour au sport

Maubarakhan Bhoodun, ancien secrétaire permanent au ministère de l’Égalité du genre, est passé à celui de la Jeunesse et des sports il y a trois semaines. Motif de ce transfert : son expérience à l’organisation des Jeux des îles de l’océan Indien en 2003. À l’époque, le principal concerné était assistant secrétaire permanent au ministère de tutelle. Plus d’une douzaine d’années après, la bonne performance du fonctionnaire lors de cet événement est restée dans les livres du ministère.

 

Cri du ventre des détenus…

Étranges appels que ceux qui ont été reçus à la rédaction ces dernières semaines. Des détenus de la prison de Melrose se sont plaints aux journalistes de la qualité des repas depuis l’arrivée en poste de Vinod Appadoo, commissaire des prisons. Ils déplorent que leurs doléances au sujet de la nourriture soient constamment ignorées.

Les papilles en fête

S’il y a deux choses qui font l’unanimité à l’Assemblée nationale, ce sont bien sa salle à manger fraîchement rénovée et le retour du service traiteur «La Clef des Champs». Un plaisir pour les papilles, disent les parlementaires, fonctionnaires et policiers qui y ont accès.

 

Overtime forcé

Un responsable au ministère de l’Éducation irrite son entourage. Il aurait demandé aux fonctionnaires de participer à des réunions après les heures normales de bureau, soit après 16 heures. Dans certainscas, il leur a même demandé de venir les week-ends. Cette situation fait des mécontents, plusieurs dénoncent ce qu’ils jugent être un excès de zèle.

 

Le vol des cafards

Un vol de la compagnie aérienne nationale en direction de l’île soeur a accusé plus de quatre heures de retard mardi. La cause : lors d’une vérification de routine de l’appareil, le commandant de bord aurait découvert un nid de cafards dans une cuisinette. Les inspecteurs sanitaires n’apprécieront certainement pas.

 

Agacement du NHRC

Le courant ne passe pas non plus entre la National Human Rights Commission (NHRC) et le commissaire des prisons. Appelé à répondre à des questions par rapport à des plaintes de détenus, Vinod Appadoo aurait répondu en ces termes : «This detainee is making an abuse of your office and of our goodwill. I suggest that his complaints be ignored as it is a real waste of time to answer to his mental caprice.» Ou de répondre à une question par une autre, en demandant notamment combien de fois un détenu s’est plaint à la commission. Si ce n’est que le commissaire des prisons ne parle de «wasting the time» des autorités pénitentiaires «by replying to your query as the problem has already been solved». Un ton qui agace prodigieusement.

 

Linge sale sur la toile

Nombreux sont les curieux à vouloir savoir ce que cache ce message qui a vite disparu de la page Facebook d’un député. L’auteure du message rappelait à l’élu qu’elle n’y était pour rien si l’épouse de ce membre du gouvernement n’a pas hérité des biens de son paternel. Le député est-il impliqué dans une guerre d’héritage ?

 

Querelle interne

Sandhya Boygah ne serait pas en bons termes avec Showkutally Soodhun. Le président du parti soleil serait contre la reconversion de la maison de jeux Dollar Win, appartenant à Yash Boygah, l’époux de la députée, en «betting shop». Ils auraient eu un premier accrochage lors de la dernière réunion du bureau politique du parti. À la pause déjeuner au Parlement mardi, ils auraient eu un nouvel échange assez tendu en présence de certains élus. La députée aurait même déclaré à ses proches qu’elle pense claquer la porte du MSM. Sollicitée, Sandhya Boygah nie toute l’affaire.

Un remplaçant pour hébrard

La course est ouverte pour trouver le successeur de Gérard Hébrard à la tête du Central Electricity Board. Depuis le départ du directeur général en congé maladie en novembre, ses responsabilités ont été confiées à un triumvirat composé de Shamshir Mukoon, Chavan Dabeedin et Kesnalall Balgobin. Ces derniers devaient assumer cette fonction par intérim jusqu’à janvier.

 

La directrice à un demi-million

Après que le salaire de Rs 323 200 de Vijaya Sumputh a été dévoilé au grand jour, les langues se délient au sein d’un autre corps parapublic. Rs 500 000. C’est le montant du «full pay package» qu’aurait touché sa directrice, et surtout nominée politique, pour le mois de mars. Une somme qui inclut un mois de salaire, le paiement du 14e mois, entre autres rémunérations.

Nouveau poste nouvelle berline

C’est une manne tombée du ciel pour le leader de l’opposition. À peine installé dans ses nouvelles fonctions que Xavier-Luc Duval vient d’obtenir une toute nouvelle berline de fonction de couleur noire. Pourtant, la commande de cette BMW série 5 a été passée par son prédécesseur, Paul Bérenger. La voiture officielle de ce dernier ayant déjà roulé le nombre d’années recommandées.

 

Deva énergie

La direction de son ancien parti lui a demandé de venir donner un coup de main sur le terrain. Sauf que Deva Virahsawmy hésite encore à faire son grand retour dans l’arène politique. L’ancien ministre de l’Environnement compte plutôt se concentrer sur un projet énergétique qui lui tient à coeur.

 

De quelle poche ?

La récente récompense d’un des leurs pour «travail exceptionnel accompli» par une institution privée fait parler plus d’un ministre. Plusieurs avaient refusé cette récompense car l’organisateur réclamait une forte somme d’argent pour cela. Par ailleurs, même la participation au dîner organisé pour la cérémonie de remise des prix porte une étiquette de plusieurs milliers de roupies.

 

Coup de pouce du mauvais quartier

Pravind Jugnauth aurait reçu un coup de pouce pour ses réponses à la PNQ. En effet, c’est un haut gradé de la firme Alvaro Sobrinho Africa Ltd qui se serait rendu dans le bureau du vice-Premier ministre Showkutally Soodhun pour aider à rédiger les réponses à la PNQ. Quand Pravind Jugnauth a appris que l’homme en question était venu au bâtiment du Trésor, il n’aurait vraiment pas apprécié.

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires