Le Regrupma travayer sosyal veut la tête de Sanjeev Teeluckdharry

Avec le soutien de
La plateforme Regrupma travayer sosyal a tenu un point de presse ce vendredi 7 avril, à Unicorn House, Port-Louis.

La plateforme Regrupma travayer sosyal a tenu un point de presse, ce vendredi 7 avril, à Unicorn House, Port-Louis.

Il n’a pas mâché ses mots au sujet du nouveau Deputy Speaker. Le Dr Rajah Madhewoo, dirigeant du Regrupma Travyer Sosyal, a vivement dénoncé son avocat, Me Sanjeev Teeluckdharry, ce vendredi 7 avril à Unicorn House, Port-Louis. La raison : l’avocat aurait utilisé la plateforme pour avoir un ticket électoral, trahissant ainsi la confiance de ses membres et de la population. 

«Il a pris cette affaire (NdlR le combat du Regrupma travayer sosyal contre la carte biométrique) pro-bono. Il l’a défendue en Cour suprême et au Privy Council. Nous lui avons demandé de démissionner à plusieurs reprises, en vain. Aujourd’hui, il est Deputy Speaker», s’insurge le Dr Madhewoo.

La performance de Sanjeev Teeluckdharry a également été passée au crible. Selon Rajah Madhewoo, l’avocat l’a convaincu qu’il pouvait remporter l’affaire au Conseil privé. «Maintenant, il veut qu’on se rende devant le Human Rights Committee pour avoir une décision. Je dois encore dépenser. Durant le procès, il m’a donné l’assurance que nous avons des points pour faire pencher la balance en notre faveur», a-t-il déclaré. 

Au sujet de la carte d’identité, le Regrupma travayer sosyal maintiendra la pression en organisant des meetings avec d’autres partenaires. Cependant, son dirigeant envisage une action en justice prochainement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires