Débats sur la motion contre Hanoomanjee: «Zamé lasemblé ine viv bann moman osi noir», dit Shakeel Mohamed

Avec le soutien de
Le chef de file du Parti travailliste au Parlement est revenu sur les travaux parlementaires de mardi lors d’un point de presse, vendredi 7 avril.

Le chef de file du Parti travailliste, au Parlement, est revenu sur les travaux parlementaires de mardi, lors d’un point de presse, vendredi 7 avril.

«Il est clair qu’il y a eu une manœuvre délibérée de la part du gouvernement en collaboration avec la Speaker pour empêcher l’opposition de parler…» Virulente sortie de Shakeel Mohamed contre le gouvernement. Le député du Parti travailliste est revenu sur les débats entourant la motion de blâme contre Maya Hanoomanjee et le walk-out des membres de l’opposition au Parlement, mardi. Il intervenait lors d’une conférence de presse, à Port-Louis, vendredi 7 avril.

Le député rouge a vivement condamné la manière de faire de la Speaker de l’Assemblée nationale et du gouvernement. «Zamé lasemblé ine viv bann moman osi noir é pénib sof lépok SAJ ti PM. Sa démontré ki kan enn Jugnauth à latet, liberté dexpresyon ataké», a déclaré Shakeel Mohamed. Il a ajouté que «Maya Hanoomanjee est toujours une politicienne dans l’âme de par sa façon d’agir».

Match sans adversaires

Commentant les nombreux rappels à l’ordre émis par la Speaker contre l’opposition mardi, Shakeel Mohamed est d’avis que «le gouvernement vit dans un autre monde». «Zot ine pensé zot ine gagn point kan zot pé zoué match san adverser. Zot enn bann lache !», a fait ressortir le chef de file du PTr. Et de poursuivre que «le gouvernement a tort de penser que nous ne reviendrons pas avec une motion de blâme contre Maya Hanoomanjee». «Nou ena enn devwar envers la population».

Shakeel Mohamed est revenu sur l’expulsion de l’express de la conférence de presse de Vishnu Lutchmeenaraidoo jeudi. «Mo krwar madam Speaker ek Deputy Speaker contagieux. Li kler ki PM péna okenn létof enn PM. Li pé soutir Vishnu Lutchmeenaraidoo, Ivan Collendavelloo ek Anil Gayan», a-t-il soutenu. 
                   
Les députés Ezra Jhuboo et Ritesh Ramphul ont, pour leur part, réitéré leur appel au Premier ministre, Pravind Jugnauth, pour une commission d’enquête sur l’affaire Sobrinho.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires