Iran: Ahmadinejad soutient son ancien adjoint pour la présidentielle

Avec le soutien de
«M. Baghaie recueillera des suffrages importants», a estimé M. Ahmadinejad.

«M. Baghaie recueillera des suffrages importants», a estimé M. Ahmadinejad. 

L'ex-président ultraconservateur iranien Mahmoud Ahmadinejad a apporté mercredi son soutien à son ancien adjoint, Hamid Baghaie, pour l'élection présidentielle du 19 mai.

«Je soutiens M. Baghaie comme le meilleur candidat», a déclaré M. Ahmadinejad, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse à Téhéran.

M. Ahmadinejad, qui a été président de 2005 à 2013, avait pourtant affirmé en février dernier qu'il ne soutiendrait aucun candidat.

«M. Baghaie recueillera des suffrages importants», a estimé M. Ahmadinejad. 

M. Baghaie, qui a été vice-président de M. Ahmadinejad, a annoncé sa candidature en février dernier et affirmé ces dernières semaines qu'il n'appartenait à aucun camp politique.

En juin 2015, il avait été arrêté puis passé sept mois en prison avant d'être remis en liberté. Les motifs de cette incarcération n'ont jamais été rendus publics.

En septembre 2016, Mahmoud Ahmadinejad avait annoncé qu'il ne serait pas candidat après une intervention du guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, le dissuadant de l'être. Le guide avait affirmé qu'il fallait éviter une «bipolarisation nocive» dans le pays.

Le président modéré Hassan Rohani, élu en 2013 avec le soutien des modérés et réformateurs, devrait se présenter pour un second mandat de quatre ans, selon ses proches.

Dans le camp conservateur, un nouveau groupe appelé «Front populaire des forces de la révolution islamique» a été créé en décembre avec l'objectif de réunir tous les groupes et personnalités de ce courant en vue de présenter un candidat unique.

Ce groupe doit choisir jeudi lors d'un vote de 3.000 responsables conservateurs une liste réduite de cinq personnalités pour la présidentielle. Ensuite, un seul candidat unitaire sera sélectionné.

L'actuel maire de Téhéran, Mohammad Bagher Ghalibaf, candidat potentiel conservateur, a laissé entendre mercredi qu'il ne se présenterait pas à l'élection.

Les candidats auront cinq jours, du 11 au 15 avril, pour s'inscrire. Ensuite, la liste officielle des candidats retenus sera annoncée le 27 avril et ils auront trois semaines pour faire campagne. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires