L’ADSU veut des explications d’un proche de Navind Kistnah

Avec le soutien de
 Navin Kistnah est toujours introuvable.

Navin Kistnah est toujours introuvable.

Au quartier général de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) aux Casernes centrales, on s’intéresse à un proche de Navind Kistnah (photo). Cela, afin d’obtenir des explications sur le courtier en douane qui se trouverait au Mozambique et également un enregistrement téléphonique qui serait en sa possession. D’ailleurs, il était prévu hier que le frère de Navind Kistnah se rende au bureau de l’ADSU à cet effet mais il ne l’a pas fait.

Navind Kistnah, âgé de 34 ans, est soupçonné d’être impliqué dans l’importation de 157 kilos d’héroïne et de 25 kilos de cannabis en provenance de Durban, Afrique du Sud. Toutefois, la veille de la découverte de la première cargaison d’héroïne dans un conteneur arrivé à bord du Msc Ivana, le mercredi 8 mars, il a pris l’avion pour se rendre à Johannesburg. Depuis, il est introuvable. Un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui par la police mauricienne. Quoique ses proches déclarent qu’il a été arrêté au Mozambique, au quartier général de l’ADSU, on avance que le service d’Interpol local n’a pas cette information.

Publicité
Publicité

Les choses ont démarré début mars. Les autorités découvrent 135 kilos d’héroïne dissimulés dans des compresseurs sur le MSC Ivana. Les soupçons se portent sur Navind Kistnah, qui la veille avait déjà quitté l’île Maurice. Pour mieux comprendre cette actualité, voici tous les développements liés à cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires