Expulsion de Bérenger: l’opposition crie à l’injustice et à l’abus de pouvoir

Avec le soutien de
Les membres de l’opposition ont fait un walk-out de l’hémicycle après l’expulsion de Paul Bérenger par le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry.

Les membres de l’opposition ont fait un walk-out de l’hémicycle après l’expulsion de Paul Bérenger par le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry.

Les membres de l’opposition ont laissé éclater leur indignation après leur walk-out de l’hémicycle, mardi soir, 4 avril. Cela, à la suite de l’expulsion de Paul Bérenger, Veda Baloomoody et Rajesh Bhagwan de la séance parlementaire.

Le député rouge Shakeel Mohamed a soutenu que la relation entre la Speaker Maya Hanoomanjee, le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry et les membres de la majorité est «dangereuse» et qu’il y a eu un «viol de la démocratie». Selon lui, les membres de la majorité ont empêché l’opposition de soulever l’affaire de Rum and Sugar alors que le Deputy Speaker a ignoré les propos des membres de l’opposition et a rejeté les points soulevés par ces derniers «sans aucune considération».

Quant à l’expulsion des trois membres du MMM, le chef de file du Parti travailliste a souligné qu’il n’y avait «aucune raison valable pour les expulser» et qu’il y avait un manque de «justice, transparence et équité» lors du débat sur la motion de blâme contre la Speaker.

Même son de cloche du côté de Xavier-Luc Duval. Le leader de l’opposition a affirmé que le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry était «enn mofinn» au Parlement qui «koz nimport» et n’a fait qu’interrompre l’opposition.

Le leader du PMSD a aussi soutenu qu’il y avait une «cacophonie générale» au Parlement à cause des agissements du Deputy Speaker, qui «n’a pas su faire son travail». D’ajouter que c’était une «honte» pour le Parlement.

Le député mauve Adil Ameer Meea a, pour sa part, indiqué que c’était «un jour triste car la démocratie parlementaire a été piétinée». Il a, lui aussi, avancé qu’il y a une «collusion entre la Speaker, le Deputy Speaker et la majorité». Le député du MMM a souligné que Sanjeev Teeluckdharry «pran lord ar Pravind Jugnauth» et qu’il y a «un abus de point of order».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires