Aucune nouvelle de Navind Kistnah au QG de la police

Avec le soutien de
L’ADSU n’a aucune nouvelle de Navind Kistnah.

L’ADSU n’a aucune nouvelle de Navind Kistnah.   

Le quartier-général de la police aux Casernes centrales et celui de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) n’ont aucune nouvelle du fugitif Navind Kistnah, soupçonné d’être impliqué dans l’importation de trois cargaisons de drogue, soit un total de 157 kilos d’héroïne et de 25 kilos de cannabis en provenance de Durban, Afrique du Sud. Entre-temps, deux directeurs de Brilliant Resources Consulting Ltd, Gianchand Dewdanee et Sidi Thomas, arrêtés dans le sillage de cette enquête, sont toujours détenus.

Une motion pour la remise en liberté sous caution de Sidi Thomas sera débattue ce vendredi. En ce qui concerne l’arrestation du Mauricien Roger Gérard Tonta, 64 ans, à Mombassa, au Kenya, jeudi, l’ADSU échange des informations avec Interpol en vue d’un éventuel rapatriement du suspect.

Gianchand Dewdanee et Sidi Thomas ont pour leur part été arrêtés après la première saisie de 135 kilos d’héroïne arrivés à bord du navire MSC Ivana, le 9 mars. C’est leur compagnie qui se serait chargée de l’importation de cette cargaison ainsi que des deux autres qui allaient suivre. Toutefois, les deux hommes ont nié toute implication dans cette importation.

Sidi Thomas a, en présence de son homme de loi, Me Yousuf Azaree, expliqué qu’il est responsable de l'incorporation de Brilliant Resources Consulting Ltd. Néanmoins, a-t-il fait ressortir, cette compagnie n’a jamais enregistré d’activités. Gianchand Dewdanee, a-t-il ajouté, s’était joint à sa compagnie l’an dernier dans l’optique d’un partenariat à 50 % pour l’importation de farine. L’Indien s’étonne  que le nom de sa compagnie ait été utilisé pour au moins huit importations dans le passé. Et lors des deux dernières importations – durant lesquelles ont été saisis 135 et 20 kilos d’héroïne, ces cargaisons ont encore une fois été importées au nom de sa compagnie à son insu. Or, selon les documents générés par ordinateur d’une compagnie de courtiers en douane, il aurait donné son aval par écrit. Mais Sidi Thomas soutient que ce n’est pas son écriture.

Par ailleurs, Roger Gérard Tonta avait quitté le pays en 2010 alors qu’il faisait l’objet d’une enquête de l’ADSU pour trafic de drogue. C’est sous une fausse identité, celle de Roger Alberty Fulvio, qu’il a été coffré au cours d’une opération de démantèlement d’un réseau de drogue à Mombassa.

Publicité
Publicité

Les choses ont démarré début mars. Les autorités découvrent 135 kilos d’héroïne dissimulés dans des compresseurs sur le MSC Ivana. Les soupçons se portent sur Navind Kistnah, qui la veille avait déjà quitté l’île Maurice. Pour mieux comprendre cette actualité, voici tous les développements liés à cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires