Maroc: Joie de vivre

Avec le soutien de
Marchand de dattes et fruits secs dans la Médina (ancien quartier) de Fès. Toutes les médinas des différentes villes se ressemblent. Elles sont piétonnes et on y retrouve pratiquement de tout : de l’alimentaire aux soins de beauté en passant par l’habillement ou les objets de décoration.

Marchand de dattes et fruits secs dans la Médina (ancien quartier) de Fès. Toutes les médinas des différentes villes se ressemblent. Elles sont piétonnes et on y retrouve pratiquement de tout : de l’alimentaire aux soins de beauté en passant par l’habillement ou les objets de décoration.

Il est revenu de vacances moins d’une semaine de cela. Du Maroc, Jamil Kureemun retient surtout une aventure humaine. Des rencontres d’une vie. Avec ceux qui partagent la même envie que lui. Celle d’avancer sur un chemin qui leur convient et leur correspond… sans se prendre la tête.

La mosquée Koutoubla de Marrakech est une des plus vieilles mosquées, construite au VIIe siècle.

Ne croyez pas que c’est de l’exploitation d’enfants. Jamil Kureemun assure que c’est interdit là-bas. Cet enfant, dit-il, est venu prêter main-forte après l’école à ses parents, qui étaient à côté dans la médina de Casablanca. Il propose des escargots. Ceux-ci se dégustent, avec des plantes, dans un bouillon brun qui soulage les maux d’estomac.

Ce fils de marchand aide son père à vendre des poissons frais dans la médina de Casablanca. Les Marocains raffolent de sardines.

Budget

RS 70 000: Pour un séjour de dix jours par personne

Billets d’avion aller-retour: Rs 35 000 avec escale à Dubaï (tarif promotionnel)

Logement: Rs 19 000 dans un hôtel 3 étoiles

Nourriture-loisirs: Rs 15 000

Qui est Jamil Kureemun?

Le Mauricien juste avant de siroter un bon thé marocain.

Il a fait de sa passion, sa profession. À 30 ans, Jamil Kureemun est directeur commercial chez Société fournisseur d’énergies renouvelables (SFER Maurice). 

Après des études de gestion et de marketing à Toulouse et à Nice, il dit être revenu à Maurice pour contribuer au développement du pays. Mais aussi «parce que nous avons la chance de vivre sur un petit paradis».

Il commence sa carrière comme entrepreneur dans les services professionnels de nettoyage et dans la vente en ligne. Très vite, soit en 2013, il est rattrapé par un domaine qui l’a toujours attiré : les énergies renouvelables.

Par ailleurs, une autre de ses passions, ce sont les voyages. «J’aime découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles cultures, à Maurice comme ailleurs. Lorsque j’étais étudiant, j’ai eu l’occasion de visiter l’Espagne, la Suisse, l’Angleterre, la Principauté d’Andorre et celle de Monaco, ainsi que d’autres régions en France autres que Toulouse et Nice.» Un an avant le Maroc, c’est la Jordanie et sa mer Morte que notre interlocuteur a visitées. Il peut ainsi dire que «voyager est un moteur à l’âme qui permet de prendre du recul, de se recentrer sur ses objectifs et de relativiser quant à notre place dans le monde».

Photo Copyrights: Jamil Kureemun

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x