Parlement: la motion de censure contre Maya Hanoomanjee débattue ce mardi

Avec le soutien de
La Speaker, Maya Hanoomanjee, fait l’objet d’une motion de censure.

  La Speaker, Maya Hanoomanjee, fait l’objet d’une motion de censure.  

Des débats houleux sont attendus le 4 avril. En effet, la motion de censure contre la Speaker, Maya Hanoomanjee, sera débattue à cette date.

Cette motion, inscrite au nom de Shakeel Mohamed, député du Parti travailliste, a été déposée il y a quelques semaines. Même si le Mouvement militant mauricien (MMM) a, dans un premier temps, déclaré que cette motion aurait dû être présentée par le leader de l’opposition, le parti a laissé entendre par la voix de son secrétaire général, Ajay Gunness, qu’il la soutiendra.

Les échanges promettent d’être d’autant plus vifs que le MMM s’est montré très critique vis-à- vis de la Speaker mardi lors de la rentrée parlementaire. Interrogé hier, Shakeel Mohamed a déclaré avec sarcasme que le Cabinet a décidé de passer cette motion. Sanjeev Teeluckdharry, fraîchement nommé au poste de Deputy Speaker, aura la délicate tâche de présider les débats.

Concernant les questions parlementaires, Rajesh Bhagwan ouvrira le bal avec une interpellation sur l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA). Il voudrait obtenir les noms du président et des membres du conseil d’administration de cette institution et aussi les allocations perçues.

Le même député reviendra à la charge sur Prakash Maunthrooa. Il veut avoir des détails sur ses missions à l’étranger, s’il a voyagé avec des passeports diplomatiques ou encore le nombre de conseils d’administration dont il fait partie. Ces deux questions sont adressées au Premier ministre.

Si la semaine dernière les questions sur Álvaro Sobrinho n’ont pas obtenu de réponse par faute de temps, cette fois-ci, tout laisse croire que le Premier ministre n’y échappera pas. Ritesh Ramful, député travailliste, demandera au Premier ministre s’il compte créer une commission d’enquête pour faire la lumière sur l’octroi des licences Global Business à des compagnies du banquier angolais.

Deux autres questions sur le milliardaire figurent à l’ordre du jour. L’une de Roshi Bhadain au Premier ministre et l’autre de Reza Uteem au ministre de la Bonne gouvernance, Sudhir Sesungkur. Néanmoins, le Premier ministre répondra probablement aux trois questions.

Sangeet Fowdar, backbencher du gouvernement, voudra savoir du Premier ministre s’il compte voir avec la Public Service Commission s’il faut apporter un changement à la manière de recruter les fonctionnaires. Il aurait souhaité que des appels à candidatures soient ouverts au public plutôt que de se fier aux listes de personnes enregistrées au bureau de l’emploi.

Les autres questions concernent les conseillers au bureau du Premier ministre ainsi que l’ancien Chief Executive Officer de l’ICTA Sunjiv Soyjaudah. Les débats reprendront sur le Land Drainage Authority Bill et deux autres projets de loi sont inscrits en première lecture. Ils sont le Mauritius Institute of Education (Amendment) Bill et le Shooting and Fishing Leases (Amendment) Bill.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires