Xavier Duval: «Il faut une commission d’enquête sur le salaire de Vijaya Sumputh»

Avec le soutien de
Le leader de l’opposition a commenté le salaire de Rs 323 200 que touchait Vijaya Sumputh, vendredi 31 mars.

Le leader de l’opposition a commenté le salaire de Rs 323 200 que touchait Vijaya Sumputh, vendredi 31 mars.

La polémique entourant le paiement de Rs 323 200 par mois à l’ancienne directrice du Cardiac Centre enfle. Le leader de l’opposition a longuement commenté cette affaire lors de sa conférence de presse, vendredi 31 mars. Xavier-Luc Duval réclame l’ouverture d’une commission d’enquête pour faire la lumière sur le salaire que touchait Vijaya Samputh.

Le leader des Bleus est également d’avis que le Premier ministre, Pravind Jugnauth devait être au courant de la hausse salariale de Rs 100 000 qui a été accordé à l’ancienne directrice du Cardiac Centre de Pamplemousses. «Le Premier ministre a deux représentants sur le board, l’un du Prime Ministers’ Office et l’autre du Ministère des Finances»,  a fait ressortir Xavier-Luc Duval.

Dans la foulée, le leader de l’opposition a demandé au ministre Anwar Husnoo de rendre public le contrat de Vijaya Samputh. «Nous avons le droit de savoir qui a pris la décision d’accorder un salaire de Rs 323 200  à l’ancienne directrice du Cardiac Centre. Est-ce une décision du ministre de la Santé d’alors ou celui du board ?», s’est demandé Xavier-Luc Duval, en faisant mention de l’article 7 du Trust Fund For Specialised Medical Care, qui tombe sous la juridiction du ministère de la Santé. 

«Il a menti»

Toutefois, le ministre de la Santé n’a pas été épargné des critiques du leader des Bleus lors de cette rencontre. Selon Xavier-Luc Duval, a menti sur le salaire de Vijaya Sumputh. «L’ancien directeur du Cardiac Centre touchait Rs 170 000 mensuellement. Alors que l’ex-directrice percevait, elle, une ‘gratuity’ de 25 % et recevait plus de Rs 323 200», a soutenu l’ancien ministre du Tourisme. Et d’ajouter que «pour une question de morale, Vijaya Sumputh doit rendre les excès qu’elle a touchés».  

Commentant le dossier Metro Express, qu’il a abordé lors de sa Private Notice Question de mardi, le leader de l’opposition affirme ne pas avoir été convaincu par le ministre Nando Bodha. «Il a fait preuve de mauvaise foi dans cette affaire», a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires