Nando Bodha: «Le tarif du Metro Express sera aligné sur celui du bus»

Avec le soutien de
Le projet de Metro Espress au coût de Rs 17,7 milliards devrait compter 19 stations. 

Le projet de Metro Espress au coût de Rs 17,7 milliards devrait compter 19 stations. 

80 000 passagers par jour, un trajet de 43 minutes de Curepipe à Port-Louis (pour 19 stations) et Rs 17,7 milliards pour le projet Metro Express. Ce sont là les chiffres clés livrés par Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques, en réponse à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition Xavier Duval sur ce dossier ce mardi 28 mars. Le ministre a également indiqué que le tarif appliqué sera le même que celui proposé par les autobus.

«Un rapport sur le système de transport commandé par la National Transport Authority est attendu dans les prochaines semaines», a aussi indiqué Nando Bodha. L’objectif : «re-engineer tout le système de transport». Le gouvernement se montrera également «transparent» sur l’avancée du projet Metro Express.

Mais pourquoi celui-ci est-il exempté de rapport Environmental Impact Assessment ? A cette question, le ministre a répondu que quoi qu’il en soit tout le projet se devra d’être «environment friendly». Et de citer de nombreux projets qui ont fait l’impasse sur cette procédure : la construction de l’aéroport, Bagatelle Dam, l’autoroute Terre-Rouge – Verdun ou encore le projet d’alors, le Métro Léger.

Face à la crainte des opérateurs de bus, Nando Bodha a indiqué que ces derniers auront toujours un rôle à jouer dans cette équation, car ils seront appelés à fournir des «feeder buses».

Revenant sur le système de financement, il fera ressortir qu’il ne s’agit pas pour les banques de refuser de financer le projet, mais plutôt que celles-ci «attendent de voir le projet». «Elles attendent avec enthousiasme la proposition du projet une fois que le contrat sera alloué.»

L’Inde pour sa part a décaissé Rs 10 milliards pour le projet. Parmi les autres options de financement figurent un emprunt du gouvernement indien ou de firmes financières internationales ou encore une combinaison de toutes ces possibilités.

Quant aux infrastructures qui devraient être concernées par le tracé du Metro Express, l’ont relève : la Place taxi de Vacoas, l’espace de parking en face du marché de Vacoas, la promenade Gérard Bruneau, à Quatre-Bornes, le boulodrome de l’avenue Victoria à Quatre-Bornes, le marché de Quatre-Bornes,  Arab Town à Rose-Hill, la promenade Roland Armand à Beau-Bassin, le jardin Bijoux à Beau-Bassin et le terrain de basketball à Barkly.

Répondant au dernier volet des questions sur le Metro Express, le ministre Bodha a indiqué qu’aucune mesure fiscale ne sera imposée aux automobilistes qui voudront malgré tout opter pour leur propre moyen de transport. Avant de réaffirmer que «le gouvernement croit fermement dans ce projet et aucun pression quelle qu’elle soit ne nous découragera». 

S'agissant de l'expropriation des terrains à La Butte, le ministre Bodha est d'accord avec le leader de l'opposition qu'il faut revoir la façon de faire. Avec son collègue du Logement et des terres, il créera une unité qui se penchera sur les évaluations au cas par cas.                      

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires