Visite aux Chagos: «Une tentative de divide and rule», dit Bancoult

Avec le soutien de
Selon Olivier Bancoult, leader de Groupe réfugiés Chagos, il s’agit d’un «delaying tactic» des Brittaniques.

Selon Olivier Bancoult, leader de Groupe réfugiés Chagos, il s’agit d’une «delaying tactic» de la part des Britanniques.  

Une visite aux îles Chagos. Voilà la promesse faite par les Britanniques en sus des £ 40 millions offertes en novembre dernier. C’est lundi 27 mars que le haut commissariat britannique a lancé un appel à candidatures pour cette virée aux Chagos. Mais voilà, le Groupe réfugiés Chagos (GRC) a formellement refusé toutes les options de ce «programme de soutien aux Chagossiens» proposé en novembre. «Encore une tentative des Britanniques de divide and rule», estime Olivier Bancoult, leader du GRC. Il a affirmé qu’il découragera même ceux qui envisageraient de s’y rendre.

«Cette visite est ouverte à tous les Chagossiens à travers le monde», explique une source officielle du haut commissariat britannique. Selon l’appel à candidatures, cela devrait avoir lieu dans le courant de cette année et priorité sera donnée aux natifs. Cependant, l’annonce prévient aussi que les Chagossiens qui voudront y prendre part devront se soumettre à des tests médicaux car l’expédition peut être éprouvante.

«En publiant cette annonce alors que nous avons formellement décliné le package des Britanniques, c’est encore une delaying tactic», maintient Olivier Bancoult. Il explique que la position du GRC reste la même.

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires