Rentrée parlementaire: l’opposition affûte ses armes

Avec le soutien de
Les membres de l'opposition affûtent leurs armes pour la rentrée parlementaire.

Les membres de l'opposition affûtent leurs armes pour la rentrée parlementaire.

La reprise du Parlement approche à grands pas et l’opposition s’organise en conséquence. Les questions parlementaires ont, pour la plupart, déjà été envoyées au secrétariat de l’Assemblée nationale. Du côté du Mouvement militant mauricien (MMM), la rentrée sera portée par la couleur du changement avec le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) et le Reform Party de Roshi Bhadain dans les rangs de l’opposition. Sans oublier le Parti travailliste (PTr), le Mouvement patriotique et les députés siégeant en indépendants.

Rajesh Bhagwan : «Nous n’allons pas attaquer le PMSD, mais…»

«Nous nous sommes déjà préparés et nous avons déjà déposé nos questions. Nous avons aussi passé en revue les questions auxquelles on n’a pas répondu l’année dernière», dit Rajesh Bhagwan, député du MMM. Il observe qu’en sus d’une nouvelle configuration de l’opposition, il y a aussi du changement du côté du gouvernement, qui est désormais composé du Mouvement socialiste militant (MSM), du Muvman Liberater «et de transfuges»

Quid de la cohabitation avec le PMSD dans les rangs de l’opposition ? «Nous n’allons pas attaquer le PMSD mais nous remarquons qu’ils font des attaques à peine voilées contre le MMM. Xavier-Luc Duval fait preuve d’arrogance et il n’y a eu aucune communication entre le MMM et le PMSD», dit Rajesh Bhagwan.

En ce qui concerne leurs positions dans les travées de l’Hémicycle, les députés du MMM gardent la place qui leur avait été allouée lors de la dernière séance du Parlement. «Paul Bérenger sera également présent. Nous prenons notre travail au sérieux.»

Kavi Ramano: «Le travail reste le même»

Les députés indépendants se sont également préparés à cette rentrée parlementaire, à l’instar de Kavi Ramano. «J’ai déjà envoyé mes questions qui portent sur la Freedom of Information Act ou encore sur l’acquisition obligatoire des terres pour le Metro Express. La configuration de l’opposition a changé mais, pour moi, le travail reste le même. Toutefois, une collaboration entre membres de l’opposition est nécessaire.»

Danielle Selvon a, elle, envoyé ses questions qui portent sur les sujets d’actualité, dont le poste de directrice de Landscope (Mauritius) Ltd de Naila Hanoomanjee.

Shakeel Mohamed: «Que le MMM joue le jeu»

Pour Shakeel Mohamed, chef de file du PTr au Parlement, l’adversaire des partis de l’opposition reste le gouvernement. «Il y a tellement de scandales que le gouvernement aura du pain sur la planche au cours des prochaines semaines. Nous avons beaucoup de munitions que le gouvernement nous a fournies lui-même», dit-il. Tout en disant espérer compter sur l’appui du MMM pour pousser le gouvernement dans ses retranchements.

S’exprimant sur la crainte que le gouvernement ait la partie facile devant une opposition désunie, Shakeel Mohamed devait affirmer que «c’est une vérité que nous avons une opposition qui n’est pas unie. Mais quand nous serons sur le terrain, j’espère que tout le monde, dont le MMM, jouera le jeu. Il n’y aura pas d’opposition loyale, je vous en donne l’assurance.»

N’y a-t-il pas une plus grande affinité entre le PTr et le PMSD qu’entre le PTr et le MMM ? «Certainement. Cela dure depuis des générations. Déjà, à l’époque de mon père, avec sir Gaëtan Duval, il y avait une bonne entente entre le PTr et le PMSD. Mais je vous affirme que mes relations avec Paul Bérenger et avec tous les parlementaires du MMM se portent à merveille. D’ailleurs, depuis 2014, à chaque fois que le MMM a effectué un walk-out, le PTr, par solidarité, lui a emboîté le pas. Le MMM n’a jamais été mesquin et méchant envers les rouges depuis décembre 2014.»

Et le rôle de Roshi Bhadain ? «Je souhaite qu’il saura qui est son adversaire. Qu’il se montre solidaire avec les parlementaires de l’opposition, même si je peux vous dire que je n’ai pas apprécié son discours sur le PTr lors de son récent congrès à Belle-Rose. Qu’il rectifie le tir.»

Dan Baboo: «Beaucoup d’éclaircissements à réclamer du GM»

«Le gouvernement doit des explications à la population au sujet des scandales qui secouent le pays.» Propos du Whip de l’opposition et ancien ministre du PMSD, Dan Baboo. Il souhaite que l’opposition fasse bloc contre le gouvernement qui, selon lui, se mettra très vite dans l’embarras.

À la question de savoir comment réagiront les ex-ministres du PMSD quand il y aura des questions concernant leurs anciens ministères, Dan Baboo affirme qu’il n’y a eu que quatre ministres du PMSD et que «nous serons à l’aise pour répondre à toutes les questions. Nous ne fuirons pas devant nos responsabilités et nous donnerons les raisons pour lesquelles nous avons pris certaines décisions et voté certaines législations».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires