[Vidéo] Vishnu Lutchmeenaraidoo: «J’étais victime d’un complot de Bhadain»

Avec le soutien de
Vishnu Lutchmeenaraidoo s’est adressé à la presse, ce vendredi 24 mars, à la Newton Tower, à Port-Louis.

Vishnu Lutchmeenaraidoo s’est adressé à la presse, ce vendredi 24 mars, à la Newton Tower, à Port-Louis.

Le ministre des Affaires étrangères n’a pas mâché ses mots, ce vendredi 25 mars, lors de son point de presse à la Newton Tower, à Port-Louis. Selon Vishnu Lutchmeenaraidoo, contre qui le Directeur des poursuites publiques a décidé de ne pas entamer de poursuites pour le prêt en euros de la State Bank of Mauritius, c’est Roshi Bhadain qui serait à l’origine d’un «complot» contre lui.

«J’ai réalisé que je n’étais qu’une victime du complot de Roshi Bhadain. Il voulait absolument me faire perdre le poste de ministre des Finances pour prendre ma place. Il voulait mettre un terme à ma carrière politique. Même lorsque j’étais à l’hôpital, Bhadain pann ézité pou lev enn ross ek fwet lor mo lestoma», a déclaré le ministre.

Vishnu Lutchmeenaraidoo a également souligné que si le Premier ministre Pravind Jugnauth n’avait pas pris les choses en main, le leader du Reform Party aurait «réussi de reprendre le poste de ministre des Finances».

Par la suite, le ministre a indiqué qu’il a du «respect pour les journalistes» mais que certains d’entre eux «inn fané». D’ajouter qu’il lance un appel au rédacteur en chef du Mauricien pour qu’il remette de l’ordre parmi ses journalistes. «Kan enn pom damour pouri, li fer partou pouri», a-t-il avancé.

En outre, Vishnu Lutchmeenaraidoo a remercié sa famille et les personnes qui l’ont soutenu lorsqu’il faisait face à des allégations. «Je travaille avec mon cœur et je remercie la population mauricienne, surtout ceux qui ont prié pour moi lorsque j’étais malade. Bhadain ne réalise pas le tort qu’il a causé autour de lui.»

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères a répondu à quelques questions de la presse, notamment sur un éventuel retour au ministère des Finances. «Je n’ai aucune ambition d’y retourner. Peu importe le poste que j’occupe, j’y travaillerai», a-t-il dit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires