Côte d'Ivoire - Pas de retour possible de Renard ou Kasperczak pour la Fédération

Avec le soutien de

Hervé Renard et Henryk Kasperczak ne pourront pas redevenir sélectionneurs de la Côte d'Ivoire parce qu'ils ont manqué de «respect», a expliqué mercredi le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) lors de la présentation du nouvel entraîneur des «Elephants», Marc Wilmots.

Le retour du Français Hervé Renard, qui a offert la Coupe d'Afrique des nations à la Cote d'Ivoire en 2015 après 23 ans de disette, est un fantasme évoqué régulièrement par la presse ivoirienne malgré les démentis de l'intéressé, actuellement sous contrat avec le Maroc, et de la FIF.

A l'issue de la présentation de Wilmots, le président de la FIF a tenu à prendre la parole pour souligner que Renard était loin d'être dans les plans de la Fédération, tout comme le technicien franco-polonais Kasperczak, à la tête des «Elephants» entre 1993 et 1994.

«En 1994, nous avons eu la meilleure équipe à la CAN en Tunisie (3e, éliminée aux penalties) et quand nous sommes rentrés de Tunis, le président (Henri Konan) Bédié a demandé publiquement à Kasperczak de rester en Côte d'Ivoire. Il n'a pas accepté: il est parti. En Côte d'Ivoire, on ne retient pas les gens malgré eux», a-t-il dit en faisant allusion aussi à Hervé Renard, qui avait négocié son départ de Côte d'Ivoire en 2015 pour rejoindre le club de Lille. 

«Sur la dernière liste (de candidats au poste de sélectionneur auquel Wilmots n'a pas postulé), il y avait le nom de Kasperczak. J'ai demandé à ce que ce nom soit biffé parce que Kasperczak n'a pas respecté notre pays, notre président», a affirmé M. Sidy Diallo.

«Le président Alassane (Ouattara) a demandé à Herve Renard de rester. Publiquement. Vous avez oublié? Je respecte mon pays, je respecte nos dirigeants», a-t-il conclu en assurant que le choix Wilmots n'était pas un choix par défaut.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires