Sawmynaden sur la nouvelle carte d’identité: «Pas d’arrestation pour ceux qui ne détiennent pas la carte après le 31 mars»

Avec le soutien de
Yogida Sawminaden a animé un point de presse sur la carte d’identité biométrique, mercredi 22 mars.

Yogida Sawminaden a animé un point de presse sur la carte d’identité biométrique, mercredi 22 mars. 

Le ministre de la Technologie, de la communication et de l’innovation (TCI) se veut rassurant. Lors d’une conférence de presse sur la carte d’identité biométrique, mercredi 22 mars, Yogida Sawmynaden a indiqué que ceux qui ne détiennent pas la nouvelle carte après le 31 mars ne seront ni arrêtés ni poursuivis en justice. Ainsi, ils échappent également à l’amende de Rs 100 000 prévue selon les dispositions de la loi.

Yogida Sawmynaden a, toutefois, précisé qu’il n’y aura aucune extension dans le délai concernant la conversion des cartes. «Nou bizin fini avec sa zafer là. Ena lezot projet ki bizin implementé avec carte là», a soutenu le ministre des TCI. Et d’ajouter qu’il a déjà complété les procédures pour l’obtention de sa carte d’identité biométrique.

«Nou pas pé gard bann lemprint.»

Commentant la réticence de son parti face à la nouvelle carte d’identité, Yogida Sawminaden explique que désormais les procédures ont changé. «Nous avons pris l’engagement en septembre 2015 de détruire la base de données biométriques. Nou pas pé gard bann lemprint. Ou krwar ene Premié minis ki ti kont ‘storage’ permanent pou accepté sa ?», a fait ressortir Yogida Sawmynaden. 

Réduire les files d'attente

En ce qui concerne les dispositions prises dans les centres de conversion, le ministre de tutelle explique qu'elles ont pour but de réduire les files d’attente. «Le système de ticket a été mis en place pour réduire le temps d’attente et permettre aux personnes de passer à l’heure indiquée. Nos comptoirs traitent 35 cartes par heure. Priorité pou bann ki péna carte», a souligné Yogida Sawmynaden. 

Il a, dans la foulée, lancé un appel à ceux qui doivent refaire leurs cartes et ceux qui viennent d’atteindre leurs 18 ans de faire leur enregistrement pour la carte d’identité biométrique après le 31 mars. De préciser que ceux qui viennent de fêter leur dix-huitième anniversaire ont  jusqu’à six mois pour faire leur demande.

Publicité
Publicité

C’est dimanche 30 avril que prend fin le délai accordé aux Mauriciens pour convertir leur ancienne carte d’identité laminée. Alors qu’ils sont nombreux à avoir donné leurs empreintes, d’autres s’y opposent formellement. Voici un résumé des articles publiés sur cette affaire, qui continue encore de diviser les citoyens.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires