Londres interdit les ordinateurs sur les vols venant de six pays

Avec le soutien de
Washington avait annoncé dans la journée ces nouvelles interdictions en invoquant un risque d'attentats «terroristes».

Washington avait annoncé dans la journée ces nouvelles interdictions en invoquant un risque d'attentats «terroristes».

Londres a suivi Washington en interdisant les ordinateurs portables et tablettes en cabine, sur les vols en provenance de cinq pays arabes et de Turquie, a annoncé mardi un porte-parole du gouvernement britannique.

Washington avait annoncé dans la journée ces nouvelles interdictions en invoquant un risque d'attentats «terroristes» dans un contexte de durcissement de la politique migratoire.

Les pays visés par la décision britannique sont, outre la Turquie, le Liban, la Jordanie, l'Egypte, la Tunisie et l'Arabie saoudite, a détaillé le porte-parole dans un communiqué. Les mesures sont valables sur tous les vols directs à destination du Royaume-Uni en provenance de ces pays.

«Selon ces nouvelles dispositions, les passagers montant à bord des vols à destination du Royaume-Uni depuis les pays concernés ne seront pas autorisés à avoir en cabine tout téléphone, ordinateur portable ou tablette plus grand qu'un téléphone portable de taille normale (hauteur 16 cm, largeur 9,3 cm et épaisseur 1,5 cm)», selon le communiqué.

Les Etats-Unis ont pris les mêmes mesures pour huit pays, tous des alliés ou des partenaires des Etats-Unis : la Turquie, la Jordanie, l'Egypte, l'Arabie saoudite, le Koweït, le Qatar, les Emirats arabes unis et le Maroc.

Quatorze compagnies sont concernées par la décision britannique: British Airways, EasyJet, Jet2.com, Monarch, Thomas Cook, Thomson, Turkish Airlines, Pegasus Airways, Atlas-Global Airlines, Middle East Airlines, Egyptair, Royal Jordanian, Tunis Air et Saudia, selon le communiqué.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires