Blanchiment d’argent: Sada Curpen plaide non coupable

Avec le soutien de
Sada Curpen est un ancien manager d’un salon de coiffure.

  Sada Curpen est un ancien manager d’un salon de coiffure.  

Le procès intenté à Sada Curpen par la commission anticorruption a été appelé pour la première fois en ce 20 mars devant la cour intermédiaire. L’ancien manager du salon de coiffure Imagine Hair est sous le coup de deux accusations formelles de blanchiment d’argent.

«Je plaide non coupable pour ces deux accusations», dit Sada Curpen. Après avoir été blanchi le 12 janvier dans l’affaire Denis Fine, où il faisait l’objet d’une accusation de complot, le voilà face à un nouveau procès.

Il lui est reproché d’avoir été en  possession, le 7 mars 2010, à l’aéroport de Plaisance, d'une somme d'argent qui proviendrait directement ou indirectement d’un crime. La somme en question :  28 000 euros et Rs 43 550.

 Le second acte d’accusation fait référence à une somme de  Rs 285 000 retrouvée, le 9 mars 2010, à son domicile, à Bois-Pignolet, Terre-Rouge.

Le procès se poursuivra le 7 juillet.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires